1er Avril oblige, les fans de Rick and Morty ont cru à une mauvaise blague avec l’annonce du premier épisode de la saison 3 très attendue. Il n’en était rien, Adult Swim avait bien mis l’épisode en ligne et gratuitement.

Annoncée pour cet été, la saison 3 de Rick and Morty a donc offert la résolution de la situation dans laquelle Rick était en fin de saison 2. Emprisonné par la Fédération Galactique qui a pris aussi le contrôle de la Terre, on se disait que la série n’était vraiment pas pour un jeune public.
C’est donc dans une réalité virtuelle que Rick se trouve et avec une rare violence, il s’en extirpe. On retrouve dans cet épisode tout le sel de la série à savoir une imagination sans limite, un ton désinvolte et une violence plutôt directe.

rick and morty

On avait oublié la puissance de la série et de la force de ses idées. Tout nous surprend à chaque minute dans cet épisode intitulé The Rickshank Rickdemption. L’intelligence des idées ne souligne que l’originalité de l’univers dans lequel vaisseaux spatiaux, extraterrestres et mondes parallèles s’entrechoquent. D’ailleurs, les mondes parallèles sont la clé de cet épisode qui n’hésite pas à piocher dans la propre mythologie de la série pour offrir une avancée de scénario assez glauque. Et ce n’est pas peu dire quand on voit le sort réservé à Rick. Le traitement est osé pour un personnage animé. La cerise sur le gâteau est que le script se permet d’être assez limpide malgré les innombrables retournements de situation. On comprend la difficulté d’écrire cette saison pour Dan Harmon et Justin Roiland vu le niveau de narration.

Bataille au rythme incroyable pour une série animée, une idée à la minute, ce premier épisode de la saison 3 est tout bonnement d’une densité rare à la télévision, animée ou live. On attend avec impatience la suite cet été et n’hésitez pas à rattraper la série sur Netflix France qui propose les deux premières et excellentes saisons.