Spider-man Homecoming débarque dans quelques mois chez Sony sous l’oeil bienveillant de Marvel mais la firme n’a pas dit son dernier mot pour proposer son propre univers.

ALors que le Spider-man incarné par Andrew Garfield débarquait, Sony avait déjà prévu une franchise redoutable avec plusieurs films sur l’Homme Araignée mais surtout un consacré au Sinister Six, avec 6 des méchants les plus célèbres de l’Homme Araignée. Le projet tombant à l’eau, Sony a lentement fermé les vannes pour finalement appeler Marvel à la rescousse qui a récupéré les droits d’exploitation de Spider-man. Sony détient toujours le droit de faire un film sur Spider-man mais Marvel aura le dernier mot, un oeil critique sur le casting et le script. C’est donc Tom Holland qui reprend le flambeau dans le reboot de la franchise après Tobey Maguire et Andrew Garfield. En moins de 20 ans, 3 Spider-men ont vu le jour en 6 films.

900 personnages, c’est le nombre que Sony peut exploiter chez Marvel ! C’est dire si Venom n’est pas la meilleure idée pour surfer sur la nouvelle hype autour de l’univers Spidey. C’est donc tout naturellement que le personnage apparu dans Spider-Man 3 de Sam Raimi reviendra dans un film centré sur lui. On apprend que le projet est déjà classé R soit comme Deadpool et Logan, oeuvres loin d’être dans le moule Hollywoodien connu.  Dante Harper (Alien Covenant) s’occupera du script pour une sortie… en 2018 déjà. Outre Venom, Sony prévoit d’élargir à d’autres personnages. C’est Chris Yost (Thor: Ragnarok) qui écrira les scripts pour Black Cat et Silver Sable.

On ne sait pas si les fans attendent ce genre d’adaptations de “seconds couteaux” mais on semble atteindre une nouvelle ère avec des personnages jamais exploités mais jamais vraiment attendus…