Superman s’est-il modernisé avec Man Of Steel ? Ou est-ce un personnage qui a été à l’image des attentes du public ?

Depuis 75 ans, Superman a parcouru les médias non sans problèmes. Peu de temps après sa première apparition en comics, Superman a eu son propre show  animé. Les studios Fleisher et Paramount ont produits une vingtaine d’épisodes animés superbement. A cause de conflits interne et de coûts exorbitants, la production s’achève. Ces dessins animés sont encore des références du genre.
La radio et les serials étaient les formats les plus répandus et Superman a squatté les deux médiums dans les années 50. Superman aura donc son émission radiophonique. Incarné par Bud Collyer, le show a duré plus de 2000 émissions et quasiment 10 ans. Au cinéma, la mode des serials fait rage, ces séries programmées au cinéma chaque semaine rameutent des millions de personnes. Kirk Alyn incarnera pour la première fois, le superhéros à l’écran.

Superman-molemenposterLa TV étant de plus en plus présente dans les foyers, la radio et les serials peinent à convaincre encore. Rapidement, les exécutifs en profitent et Superman suit la tendance en devenant le héros de la série The Adventures Of Superman pendant 5 saisons dès le début des années 50.
Incarné par George Reeves, Superman devient rapidement le héros d’une nouvelle génération de personnes. En coulisses, Reeves commence à sentir le poids du personnage. Adepte de la boisson et se sentant de plus en plus fatigué par le rôle, Reeves est dans une mauvaise passe. Tragiquement, la série se termine quand Reeves se donne la mort. Officieusement, on parle d’une vengeance d’un mari trompé –Reeves étant un homme à femmes-, officiellement, on parle d’un suicide réfléchi.

Le mythe prend un sérieux coup. Les enfants pensent que Superman peut mourir. La série était au sommet et la télévision est le média qui explose. Que faire ? Une période de vaches maigres commence alors.
Après un détour vers la comédie musicale où les critiques se sont déchainées, Superman semble revivre par la méthode la moins contraignante : le dessin-animé. En 1966, Filmation décide de produire une série cartoon. Une demi-douzaine de dessins animés prendra sa succession sur les écrans où Superman est aidé par une dizaine de superhéros. Les SuperFriends débarquent et squattent le petit écran pendant dix ans. D’une qualité variable, les dessins animés produits par Hannah-Barbera auront même un doublage VF assez jubilatoire.

Nous sommes au milieu des années 70 et la série Batman avec Adam West fait les beaux jours de la télévision. Superman doit alors trouver un nouveau défi. Après le dessin animé, la série et la radio, il faut passer à quelque chose de plus grand. Le cinéma ouvre ses portes.

Pendant 10 ans, Superman sous la protection des Salkind sera plus ou moins bien exploité. 4 films d’une qualité décroissante auront eu superman2raison du personnage. Avide d’argent et de pouvoirs, les Salkind auront tué le mythe en deux chèques et trois renvois. Même si le premier film de 1978 a été un immense succès tout comme le second, les deux autres suites couplées à un spin-off Supergirl mal accueilli ont fini d’achever les aventures de Superman sur grand écran.

Ce ne sera qu’à la fin des années 80 que Superman reviendra sous une forme moins instable (encore que) avec Superboy en série télévisée. Il aura fallu dévier du concept original pour offrir une adaptation assez solide sur la durée. On ne reviendra pas sur le changement de casting principal mais globalement, l’entreprise n’était pas bancale. Seulement, les producteurs Viacom ne voulaient que 100 épisodes produits pour pouvoir les vendre à la syndication (câble et satellite). La série prendra donc fin après quatre saisons. Pas de chance, un problème de droits d’exploitation du personnage a empêché la rediffusion et la sortie DVD jusqu’à aujourd’hui encore ! Superboy est un personnage à part et un cas spécifique dans le droit d’utilisation de Superman dans son ensemble.

SuperboySeason2_5

Couplée avec un dessin animé plutôt très bon mais bref, la série Superboy a bien marqué l’année des 50 ans de Superman. Si Gerard Christopher, interprète de Superboy était pressenti pour jouer un potentiel Superman 5, les Salkinds n’ont pas  eu un pouvoir de persuasion aussi grand qu’avant. C’est en 1993 que Lois & Clark débarque. La Warner et DC voulant exploiter la nouvelle hype autour de Superman, commande une série centrée sur Lois Lane et Clark Kent avec le succès que l’on sait. La série a répondu à un manque cruel. La série se veut moderne et féminine si ce n’est féministe. Elle marquera le mythe et son époque.

Squattant les écrans depuis 1986 quasi non stop, Superman refait surface, peu de temps avant la fin de Lois et Clark, en dessin animé. lois-clark-tv-couples-32595312-900-619Produit par Bruce Timm, l’homme derrière la version animée de Batman, le cartoon est considéré comme une des meilleures adaptations. Après trois saisons tout seul, Superman rejoint la Justice League dans un dessin animé encore une fois salué par la critique. Ne lâchant pas prise, une nouvelle adaptation en série télévisée commence. Smallville ne va pas lâcher les spectateurs jusqu’en 2011. De 1986 à 2011, Superman a toujours été là.

Cc_smallville_poster_nocopy-1-En version cinéma, Superman et les années 90/2000 étaient une histoire de haine et d’amour. Jon Peters voulait absolument un Superman qui amène des billets verts. Ce producteur ne voulait pas de costume, ni de vol, en gros, il voulait utiliser l’aura de Superman ! Tim Burton a pendant longtemps travaillé sur le projet d’un Superman au cinéma. Pour lui, le film a été fait mais pas tourné. 40 Millions ont été dépensé entre écriture, réécriture, production design, tests, construction de décors. Après lui, c’est Wolfgang Petersen, Brett Ratner, McG, Kevin Smith et JJ Abrams qui se sont cassés les dents en scénariste ou réalisateur. Pour eux, le nouveau Superman aurait pu être Nicolas Cage (Burton), Ashton Kutcher ou Josh Harnett (Ratner),  Josh Harnett (Petersen) ; Matthew Bomer (McG) On passe sur Michael Bay ou Oliver Stone qui furent considéré comme réalisateurs un temps.

Fiou.

En 2004, Superman passe enfin la vitesse supérieur grâce à Bryan Singer. Peters oublie tout son cahier des charges impossible à tenir et laisse Singer maître à bord. Superman Returns sort en juillet 2006. Accueil mitigé par le public et les critiques, la Warner décide de ne pas poursuivre sur cette voie. Superman Returns reste plus un hommage qu’autre chose. La relecture n’est pas pertinente et les super héros au cinéma dont Superman ont eu des fortunes diverses. Spiderman cartonne, les X-Men également et Marvel n’a pas encore dégainé son Iron Man qui arrivera 2 ans plus tard. Il aura fallu attendre le succès des Batman par Nolan pour qu’un reboot complet de Superman fasse surface.

superman-returns-trailer05

Après 4 séries à succès, 5 films, une dizaine de versions animées, Superman a encore beaucoup de choses à dire. L’adaptation ultime n’a pas encore été faite. Man Of Steel s’oriente vers Superman, quand Smallville préfère la relation entre les personnages, Lois & Clark proposent un Clark Kent plus humain… Personnellement, je ne suis jamais satisfait !
Le monde des superhéros a évolué et leur adaptation ciné a permis de retrouver une seconde jeunesse. Superman ayant raté son retour en 2006, il était impensable de faire sans lui.

Man Of Steel a débarqué en 2013 dans le monde ; Avec un box office à 120 Millions de dollars en quelques jours, l’accueil est plutôt bon par le public. Les critiques sont encore plus mitigées que pour Returns mais les billets rentrent plus rapidement. Warner Bros devait annoncer officiellement une suite mais au final, les scores finaux (600 millions de dollars dans le monde) sont insatisfaisants même pour un film basé sur les origines d’un superhéros. La Warner doit faire face à son plus grand défi : faire enfin une franchise DC pour contrer la franchise Marvel de Disney. Batman étant le héros qui rapporte le plus de billets, Warner s’oriente vers un Batman contre Superman.

Avengers a été le point culminant de l’intense production Marvel depuis cinq ans. Warner et DC doivent réagir.

Si Man Of Steel 2 en’est plus à l’ordre du jour (simili doublon d’univers avec les prochains films Justice League?), il faut aussi penser à Justice League. DC et Warner doivent concevoir un plan d’attaque percutant mais aussi différent de celui de Marvel. Superman semble désormais une sorte de porte-parole DC mais n’est pas le porte-étendard. Batman V Superman doit impérativement dépasser le milliard pour que Warner parte confiant pour la suite. En deçà de ce score, le plan DC au cinéma pourra bien être remis en cause. Man Of Steel 2 n’arrivera alors peut-être jamais et on aura purement et simplement un Batman V Superman 2 en guise de mot d’excuse. Difficile de ne plus faire la Justice League, le tournage commence le mois prochain… un mois après la sortie de Batman V Superman histoire que la Warner tâte le box-office et décide de revoir le scénario de Justice League 2 et des films à venir comme Wonder Woman (quasi terminé), Flash, Green Lantern et surtout le déjà condamné Cyborg.

mos_launch_fx_by_djpyro229-d5udx49

 

Retrouvez en détail les nombreuses adaptations de Superman sur Manofscreen.fr !