S’il y a bien une série d’animé dont tout le monde parle sur le net, c’est bien One Punch-Man, ce héros au crâne dégarni capable de vous envoyer sur le tapis d’un seul coup de poing. Devant la notoriété grandissante de ce personnage pour le moins loufoque, j’ai mené l’enquête…

Il s’agit à la base d’un manga publié sur le net sous le pseudo « One » et devant son succès, les aventures de Saitama ( car c’est là le nom du héros ) ont été adaptées sous format papier par Yusuke Murata. Le Tome 1 est d’ailleurs publié aux éditions Kurokawa en France, dont la critique plus approfondie se trouve sur les Petits Livres de Small Things,  à lire ici : One Punch-Man, tome 1 : ça va faire mal ! – Les Petits Livres

image

One Punch-Man, tome 1 : ça va faire mal ! – Les Petits L…

S’il y a un manga dont tout le monde parle actuellement, c’est bien One Punch-Man, qui bénéficie d’un succès fulgurant à travers le monde.
La version animée est tout aussi agréable à voir que le manga en lui-même, bien que certains détails aient été « adoucis » par rapport à la version papier. Le déroulement est fidèle à l’original : Saitama sauve la vie d’une petite fille face à des monstres qui sont des parodies de Dragon Ball Z et de l’Attaque des Titans. En effet, « One Punch Man » se veut parodique du début à la fin, décalé et disjoncté. Mais des choses plus sombres sont mises en évidence comme le passé de Saitama, où on le voit affronter l’homme-crabe, trois ans auparavant. Tout comme la version papier, il sauve un petit garçon en déclarant « que le taux de natalité est trop bas au Japon ». Il n’y a quasiment AUCUN Japonais qui n’ait le cran d’avouer publiquement cela sur son propre pays. Non seulement l’animé est parodique, mais il n’hésite pas à croquer les travers du Japon. Et c’est avec bonheur que j’ai découvert que cette « punchline » ( c’est le cas de le dire ) n’ait pas été supprimée lors de l’animé.
L’ADN de « One Punch-Man », et qui explique surement son succès, c’est son aspect parodique jusqu’au bout. C’est en s’entraînant que Saitama a perdu tous ses cheveux, ce qui est à contre-point de beaucoup de shonens, ne serait-ce que Dragon Ball Z pour le plus célèbre d’entre eux, Bleach, ou Hunter X Hunter, où là, c’est plutôt la longueur des cheveux qui sont un gage de puissance ! Et voir ce petit personnage au crâne d’œuf dégommer tout sur son passage, a donné lieu à une quantité incroyable de détournements et de MEMES qui ont inondé le web.
one punch man
Le problème de l’épisode 1 c’est qu’il est largement incomplet ( ce qui est normal à ce stade ), et nous ne voyons pas la sacro-sainte rencontre de Saitama et de Genos, un jeune cyborg trop sérieux pour avoir sa place dans la série. Mais en tout cas, il fait contre-point au héros, car lui, il a des cheveux. L’animé est distribué par Kaze sous nos latitudes, mais les autres épisodes sont très difficiles à trouver en streaming. La plupart des épisodes ont été supprimés de Youtube, hélas…