Requiem pour Sascha, le premier roman de bit-lit d’Alice Scarling, sort demain (23 mai) aux éditions Milady. On y découvre Sascha, une orpheline musicienne et tueuse de vampires à ses heures perdues qui possède un pouvoir étrange, celui de posséder le corps de n’importe qui.

lacrimosa-requiem-saschaAvec Requiem pour Sascha, Alice Scarling signe un premier roman plein de finesse, d’action et d’humour avec des personnages aux pouvoirs surnaturels, et une histoire d’amour pimentée par la vengeance.

Alice Scarling ne tombe pas dans le piège de la simple copie de ce qui se fait déjà en bit-lit. Elle réunit plutôt ce qui se fait de mieux dans ce genre et concocte un roman bien à elle. Requiem pour Sascha mêle le passé de Sascha, son présent, ses amours, sa vengeance, sa famille, les êtres surnaturels qu’elle rencontre… On pourrait rapidement perdre le fil du récit mais ce n’est pas le cas grâce au talent évident d’Alice Scarling.

Les personnages humains sont sympathiques et l’auteur a décidé de mettre en avant leurs sentiments plus que leurs actions. On en sait beaucoup moins sur les personnages surnaturels qui, eux, sont surtout dans l’acte. Le contraste est saisissant et nous donne envie d’en savoir plus sur ces êtres mystérieux.

Sascha, personnage principal, est une anti-héroïne : elle vole les gens pour gagner sa vie et comme elle veut cacher ce qu’elle est, elle peut sembler égoïste voir même immature par moment. Cependant, Sascha a du caractère et elle a quelque chose que j’adore : de la répartie. C’est une force de la nature qui s’ignore, son histoire personnelle est triste mais elle ne manquera pas de vous faire sourire tout au long de la lecture.

Les personnages sont bien pensés et il en va de même pour l’histoire : Sascha passe ses soirées à traquer les vampires suite à ce qu’ils lui ont fait quand elle était plus jeune (je ne vous dévoilerai pas l’intrigue). Elle va rencontrer un personnage énigmatique en Raphael, qui refuse de répondre aux questions du lecteur. Mais qui est-il vraiment ? Est-ce qu’il va aider Sacha ou bien va-t-il plutôt l’utiliser pour sa propre vendetta ? Plus on avance dans Requiem pour Sascha, plus les questions se multiplient et on se sent rapidement frustré, énervé mais ravi.

Requiem pour Sascha est un livre addictif à ne surtout pas manquer ! 

« Je pensais être normale.

Traumatisée.

Paumée.

Orpheline et sans toit.

Mais normale ».

Toutes les informations sur la série Lacrimosa sur le site des éditions Milady