Je m’étais installée dans une espèce de torpeur avec ni le temps, ni parfois l’envie de me remettre à écrire mes Critweets. Ni les appels de mes supérieurs, ni les suppliques incessantes de mon cher public n’avait grâce à mes yeux. Et puis est arrivé le fameux épisode 15 de la saison 5 de The Good Wife.

Il faut dire que l’on savait que cet épisode allait être spécial. En effet, c’était le dernier d’un arc de 3 épisodes réunis par la même storyline. Je dois vous avouer qu’il m’a fallu du temps pour me remettre de cet épisode. Et aux vues des réactions dans les différentes TL que j’ai pu parcourir, je ne suis pas la seule.

Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps car si vous lisez cet article, c’est que vous savez…

ILS ONT TUE WILL GARDNER. BOUUUUUUUUUH NAAAAAAAAAAAAAH   * sanglots * (long des violons …).

Oui, cela est de la critique totalement constructive. Mais je pense que c’était, à peu de choses près, la même réaction que tout le monde a eu.

Tentons quand même d’élever le débat. L’épisode était magistral comme toujours. L’étau se resserrait autour de Peter et l’on pensait que le paroxysme de l’épisode serait de le revoir retourner en prison (ou alors c’était peut être ce que moi je voulais). J’avais plein de théories : Eli aurait pu lui aussi se retrouver dans de beau bras et voir sa si précieuse carrière réduite à néant. Et là, il aurait tout plaqué pour aller retrouver sa belle et douce Natalie. Ou alors, Peter en prison et Alicia qui comprend enfin qui est l’amour de sa vie et qui retourne avec Will.

Avec Will … Et là, retour à la réalité : les scénaristes nous ont jeté la gueule un grand « PLUS JAMAIS MUAHAHAHAHAHAHA ». PLUS. JA.MAIS. Le Willicia c’est FOUTU.

Alors okay, l’acteur avait demandé à ne plus être dans le show mais il aurait pu partir ailleurs, se la couler douce au soleil, diriger la ligue de base-ball à l’autre bout du pays. Mais non, ils ont choisi de tuer Will et dans une certaine mesure, Alicia également. Mais au final, je n’en veux pas forcément aux showrunner car ils l’ont bien fait et cela était logique dans le fonctionnement dramatique et quasi de tragédie grecque de Will et Alicia. Ils ont toujours eu un problème de timing après tout. Certains diront que c’était brutal. Comme ils l’ont expliqué, ce genre de mort brutale arrive plusieurs fois par jour. Peut être que des personnes qui me lisent ont déjà reçu le même coup de téléphone qu’a reçu Alicia.

D’ailleurs, mon cœur s’est brisé une millième fois quand la première personne a qui ils ont pensé appelé était Alicia.

Quand je disais « ils l’ont bien fait », c’est que l’épisode était encore une fois très bien mené. On a tous compris que la tension s’installait au fur et à mesure dans la tête du ce pauvre Jeffrey. Et comment le blâmer, entre la prison et un procès qui n’avance pas dans le sens désiré, tout le monde se serait senti pris au piège. D’ailleurs, chapeau très bas à Hunter Parish qui a joué son rôle à la perfection.

Et là où non seulement l’acteur mais les réalisateurs ont eu un coup de génie, c’est de ne pas nous avoir montré le moment fatidique. Lorsque l’on comprend ce qui se passe, on est dans la tête de Diane. Son regard, on l’avait également eu. Sa peur, nous l’avons également ressentie. Nous n’étions pas spectateurs à ce moment mais également acteurs.

Le dernier point qui m’a soulevé le cœur est l’attitude d’Eli. Nous connaissons tous le personnage. La politique et sa carrière passent avant tout, encore plus en ces temps troublés où Peter est sur la sellette. En plus, Alicia est dans un diner public et, vous savez à quel point l’image est importante pour Eli. Etrangement, cela fait écho une des premières scènes de la série où Eli choisi de ne pas donner le téléphone nbso à Alicia. Sauf que cette fois-ci, il répond et malgré le fait qu’elle soit à un événement public, il comprend que là, il ne peut pas occulter cela à Alicia. Il comprend qu’il y a des choses qui surpassent la carrière et la vie politique.

Oui, dans Critweets, il y a tweets. Mais à épisode particulier, Critweet particulière. J’avais besoin de m’expliquer sur cet épisode particulièrement dur émotionnellement. Je vais donc laisser les Twittos s’exprimer sans faire de commentaire. Un peu comme une minute de silence Twitterienne.

Ah oui quand même. AH OUI QUAND MÊME. AH OUI D »ACCORD OUI. Bon. #TheGoodWife

— Miss Chanandler Bong (@laserietheque) March 24, 2014

 

HOW DO WE GO ON WITH LIFE AFTER THIS? #TheGoodWife #515

— Sam De Bastos (@StetsonSam) March 24, 2014

 

CHOQUÉ #TGW

— Coco Pops Addict (@Arnaud016) March 24, 2014

 

Je refuse je refuse je refuse je refuse . Je suis dans le déni . Cet épisode n »existe pas #TGW

— Sarah Midnight (@Senoragallardo) March 24, 2014

 

TEARS ALL OVER MY FACE ! #TGW

— Coralie (@_HalfOfMe) March 24, 2014

 

HOLY FUCKING SHIT ! There are no fucking word for that just happened in the last #TGW

— Elvire (au rouge). (@Kalyp_) March 24, 2014

 

Oh bordel. C »est couillu de la part des scénaristes. #TheGoodWife

— Florenzo84 (@florenzo84_) March 24, 2014

Et c’est pour cela que The Good Wife est le meilleur show on air actuellement ! Game of Thrones prend des « risques » mais cela est dicté par des livres, par un support déjà produits aux scénaristes (même s’ils font un travail de maestro). Dans The Good Wife, ils ne peuvent se reposer sur aucun support. Tout vient du couple King et oui, on peut dire qu’ils sont couillus car je ne sais pas quel showrunner de network aurait osé tuer un personnage principal et en plus, un personnage principal au centre d’un des plus gros ship du moment !

Les scénaristes de #GameOfThrones passeraient presque pour des petits joueurs à côté de ceux de #TheGoodWife

— Laurent Derré (@LoDerre) March 24, 2014

 

J’ai envie de dire « PUSSYYYYYYYYY »

Si vous voulez intégrer la cellule de soutien psychologique post #TGW viendez donc sur ma TL !

— Elvire (au rouge). (@Kalyp_) March 24, 2014

 

Et c’est pourquoi The Good Wife est le meilleur show du moment.

Elvire.