the boys amazon
On a testé

The Boys: la série de super-héros trash débarque sur Amazon

Après les adaptations fidèles de super-héros un peu proprets, voici venue l’heure du trash avec The Boys sur Amazon Prime.

Ecrite par Garth Ennis en 2006, The Boys raconte comment une faction de super-héros profite de leur statut pour faire un peu ce qu’ils veulent. Créés artificiellement par une entreprise d’armement, ils jouissent de leur état et ne font guère d’effort pour etre des boy-scouts. Lin de là.
On retrouve derrière le projet, Eric Kripke (Supernatural, Timeless), Evan Goldberg, et Seth Rogen (le duo derrière Pineapple Express, This Is The End…).

Côté casting, Karl Urban (Judge Dredd), Jack Henry Quaid (Marvel dans The Hunger Games), Karen Fukuhara (Katana dans Suicide Squad), Erin Moriarty qu’on a vu dans pas mal de films indé et Chace Crawford (Nate dans Gossip Girl). On retrouve également Simon Pegg (Shaun of the Dead).

Les superhéros sont des parodies ou des copies de modèles connus comme Superman ou Flash. Chace Crawford joue The Deep qu’on associe rapidement à Aquaman.

Le ton de ce premier épisode est étonnant. Entre violence graphique et scènes un peu tordues, The Boys semble fidèle à l’oeuvre et installe de suite son univers. Les personnages sont déjà bien campés et si on a du mal à de suite rentrer dans leurs codes, on reconnait une ambition assez folle.

La direction artistique est convaincante, les effets spéciaux sont impeccables et les acteurs sont déjà habités par leurs personnages. la première scène choc mélange gore et humour noir et devient la pierre angulaire de l’arc des premiers épisodes.

On sent que les conflits présentés vont aller au-delà d’une simple vengeance personnelle. The Boys a tout pour être une grande série de super-héros et rejoindre un genre qui commence à se permettre de sortir de ses propres limites comme avec Doom Patrol ou même Swamp Thing.

The Boys est déjà promise à une saison 2 et arrive sur Amazon Prime Video le 26 juillet.

Laisser un commentaire