Limetown, série Facebook Watch avec Jessica Biel
On a testé

Limetown: Jessica Biel enquête sur la disparition de plus de 300 personnes

Facebook Watch propose quasiment plus de séries que Apple+ mais personne n’en parle. Après Sorry For Your Loss qui a eu de bonnes critiques et qui commence sa saison 2, voici donc Limetown qui voit Jessica Biel en pleine disparition de masse.

Facebook Watch a proposé SKAM Austin dans la quasi indifférence en France (il faut dire que la version française suffit amplement) et  peut-être mondial. En ce mois d’octobre, la plateforme gratuite lance deux séries, The Birch et Limetown.

Limetown est basée sur le podcast du même nom créé par Zack Akers et Skip Bronkie, et ce sont d’ailleurs eux qui sont derrière l’adaptation en série.

On suit Lia Haddock (Jessica Biel), journaliste pour l’American Public Radio qui enquête sur la disparition de toute la population d’une petite ville.

Après The Sinner, Jessica Biel revient en héroïne de série. Elle est entourée de Stanley Tucci et Marlee Matlin.

Ce premier épisode est plutôt sobre en apparence mais se retrouve plongée dans une ambiance assez lourde. On sent que l’héroïne est loin d’être lisse, les émotions sont gardées et se transcendent par le son. Elle réécoute les enregistrements qu’elle faisait avec son oncle (Tucci) qui a disparu avec les 300 autres personnes et elle semble aussi chercher le plaisir dans la réécoute de certains ébats avec un ex. On la sent fragile, désœuvrée et presque contrainte d’enquêter sur cette affaire.

La série ne joue sur aucun effet grand-guignolesque et le mystère est aussi simple en apparence qu’il ne sera complexe dans le traitement. Il y a comme une atmosphère délétère, un microcosme qui se créé avec cette enquête qui semble avoir été mondiale pour finalement redevenir confidentielle.

limetown

Limetown attire pour plein de raisons et semble nous retenir pour les mêmes raisons. On attendra de voir comment la série va distiller son mystère. La partie qui touche au son  est très différente de celle de God Friended Me évidemment. Elle enregistre dans une ambiance sombre, et l’impression que le son va quelque part sans savoir où instaure encore un autre climat.

Limetown est disponible sur Facebook Watch

Avatar
Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire