legends of tomorrow
On a terminé

La supercherie Legends of Tomorrow

Legends of Tomorrow est dérivé de Flash et Arrow, les deux égéries super-héroïques de la CW, qui se renforcera la saison prochaine avec l’arrivée de Supergirl, avec à la clé, un crossover entre les quatre séries mentionnées. Mais pour l’heure, place au bilan de ce nouveau modèle plutôt anthologique.

ATTENTION SPOILER SUR TOUTE LA SAISON DE LEGENDS OF TOMORROW. LECTURE A VOS RISQUES ET PERILS.

Legends of Tomorrow, pour rappel, raconte les tribulations spatio-temporelles de Rip Hunter, un Maître du Temps, qui a vu l’immortel Vandal Savage (dont on a découvert au cours d’un crossover Arrow/Flash qu’il restait immortel en tuant Hawkgirl et Hawkman) tuer sa femme et son enfant dans sa conquête du monde. Pour empêcher tout cela, il réunit sa propre petite Suicide Squad : les Rogue (Captain Cold et Heat Wave), Atom, Firestorm, et White Canary, en plus de Hawkgirl et Hawkman.

Leo Corcos
Leo Corcos
Critique du peuple, par le peuple, pour le peuple. 1er admirateur de David Cronenberg, fanboy assumé de Doctor Who, stalker attitré de David Tennant.

7 Replies to “La supercherie Legends of Tomorrow

  1. Le parallèle avec le docteur n’est sûrement pas accidentel. Ce n’est pas pour rien que Rip est joué par le même acteur que… Rory

    1. … C’est quoi exactement le parallèle avec le Doctor ? Il voyage dans le temps et est anglais… Ah, et il porte un manteau, comme l’une des 13 incarnations du Doctor. Wow…

      Je ne vais pas prétendre que l’écriture est excellente tout le long ou que plusieurs arguments de l’article ne sont pas pertinents. Mais son dévouement à ne trouver aucune qualité à quoi que ce soit, ses hyperboles ridicules et, accessoirement, son incompréhension totale des codes des comics m’empêche d’accorder le moindre crédit à l’auteur…

  2. En effet, Bats, je me suis rendu compte que je l’avais oublié et je l’ai remodifié.

    Réponse est donc donnée, Acetysalicilique. Je ne sais pas quelle est votre connaissance de Doctor Who, mais étant personnellement un fan, je suis très pointilleux sur ce qu’on fait de son héritage. Or il est évident ici qu’il y a quelque chose de Doctor Who qui est repris presque à la lettre, et compte-tenu du fait que Rory et Rip Hunter soient le même acteur (sans compter que Rip est une sorte de Docteur sans principes, hein, soyons honnêtes), on sent bien que les scénaristes ne se sont pas foulés quand ils lui ont demandé de jouer Rip Hunter… L’équipe technique a même offert… un Dalek, à Arthur Darvill.
    Et puis même au-delà de cela, comme mentionné dans l’article, beaucoup de codes sont repris. Et cela, oui, mais avec il faut que ce soit une rampe de lancement vers autre chose que reprendre trait pour trait ce que Doctor Whi a bâti. C’est ici au mieux de la paresse scénaristique, au pire une énorme maladresse et un manque d’idées criant.

    Je ne vais pas me dévouer à trouver quelque chose de bien à une série qui clairement ne s’est pas foulée dans sa conception. Si c’est mauvais, c’est mauvais, je ne vais pas chercher quelque chose de bien pour chercher quelque chose de bien, ce serait contreproductif et malhonnête intellectuellement. Après je veux bien débattre, c’est à ca que sert l’article, s’il y a des choses qui méritent débat, allez-y, justement, je veux comprendre ce que j’ai éventuellement loupé.
    Quant à mon style auquel vous faites référence par « hyperboles ridicules », déjà il faut me dire où elles sont, ensuite c’est mon style, que je veux assez littéraire dans la forme, s’il ne vous plaît pas j’en suis désolé, mais avant de le juger ridicule, dites-moi en quoi précisément.
    Quant à « l’incompréhension totale des codes des comics », je ne suis pas un spécialiste en effet, mais là aussi, je veux bien savoir où je me suis planté dans l’écriture. D’autant qu’ici, LoT ne se rattache, si je ne me trompe pas, à aucune histoire connue. Et dans la mesure où la place est nettement plus faite au spectaculaire qu’à tout autre chose, je ne suis pas sûr que ce soit pertinent, mais là encore je suis prêt à écouter d’autres arguments

  3. Plutôt que de venir m’attaquer sur mon style, avec des interprétations complètement aléatoires, pourquoi ne pas débattre sur le véritable sujet, le contenu ? Si vous n’aimez pas, je suis désolé, mais je ne vais pas en changer pour vous, la critique est un exercice subjectif. Maintenant, je suis ouvert à un débat, un vrai.

  4. Je comprends que legends of tomorrow soit nul mais ce n’est pas scenaristiquement car on peut en excuser les auteurs d’avoir orchestrer cette serie avec un baton d’orchestre enfoncer dans le trou du penis : )

Laisser un commentaire