RENTRÉE TÉLÉVISUELLE

2018/2019

Alors que cela fait quelques temps déjà que les grandes chaînes américaines ont annoncé quelles séries seraient de retour pour une nouvelle saison et celles qui rejoignaient le panthéon des pépites oubliées (on ne s’est toujours pas remis de la fin prématurée de The Mick…), il est temps en ce début de mois d’août de se rafraichir la mémoire et de se remettre en tête quelles seront les nouveaux shows qui rythmeront notre quotidien dès septembre et de commencer à sélectionner ce que nous suivrons lors de cette rentré télévisuelle 2018/2019.

  • Manifest : Vous vous souvenez de The Event sur NBC ou encore de Flashforward sur ABC, ces séries qui ont essayé de faire du Lost sans jamais y parvenir et en s’écroulant lamentablement au terme de leur première et unique saison ? Et bien c’est 8 ans après la fin de la série culte du début des années 2000 que Manifest nous propose de revivre des aventures extraordinaires avec des passagers d’un avion qui, cette fois, ne vont pas s’écraser sur une île (pas si déserte que ça) mais vont tout simplement disparaitre de la surface de la Terre avant de revenir tout aussi étrangement 5 ans plus tard, comme si le temps ne s’était jamais écoulé pour eux. En revanche, pour leurs proches, ces dernières années ont été très difficiles et le retour aux sources risque d’être compliqué. La série nous promet des mystères et divers questionnements mais aura-t-elle les réponses tant attendues et crédibles que nous pouvons espérer ? Nous pourrons y retrouver Joshua Dallas qui a incarné le Prince Charmant/David dans la série féerique d’ABC, Once Upon A Time.
    À la croisée de Lost et de The CrossingManifest est à découvrir dès cet automne à partir du lundi 24 septembre.

  • New Amsterdam (2018) : Ryan Eggold reprend du service après l’annulation de The Blacklist: Redemption, le spin-off centré sur son personnage Tom Keen issu de The Blacklist, dans une nouvelle série médicale signée NBC. Il incarnera Max Goodwin, le nouveau directeur de l’hôpital Bellevue qui est le seul au monde à pouvoir proposer autant de service de soin d’une telle qualité allant de pouvoir soigner Ébola au Président des États-Unis. Alors qu’il voudra fournir le meilleur de lui, il devra également lutter contre son cancer le rongeant de plus en plus. Un personnage pouvant nous faire penser au célèbre House de la série éponyme mais des premières infos que nous avons, les deux hommes ont l’air d’avoir un caractère bien différent.
    L’hôpital ouvrira ses portes dès le mardi 25 septembre.

  • I Feel Bad : Pour cette nouvelle comédie, Sarayu Rao (aperçue dans No Tomorrow sur la CW en 2016) incarne l’archétype de la femme/mère/amie/collègue parfaite. Sauf qu’en réalité, elle ne l’est absolument pas ! Elle s’en veut et « se sent mal » de parfois ressentir des choses qu’une femme/mère/amie/collègue ne devrait pas ressentir. Mais après tout, elle a fini par accepter qu’il n’y a rien de mal à être imparfaite parce que tout le monde l’est. Rao jouera aux côtés de Paul Adelstein (Prison Break ; Private Practice ; Scandal) et de Johnny Pemberton (Superstore).
    Culpabilisez avec elle dès 2019.

  • Abby’s : Après avoir servi en Afghanistan, l’ancien sergent Abby décide de changer radicalement sa vie en ouvrant dans son jardin un bar dans lequel se retrouve ses voisins, amis et autres membres de son entourage. C’est sans licence appropriée qu’elle lance son business et applique ses règles à priori strictes mais nécessaires pour faire de cet endroit, un vrai lieu de rassemblement. Ça sera pour Abby l’occasion de pouvoir former une nouvelle famille et de prendre un nouveau départ avec des personnes partageant les mêmes valeurs qu’elle. Au casting, Natalie Morales revient dans le rôle principal(après un passage dans Parks and Recreation et Santa Clarita Diet) et Neil Flynn jouera un habitué du bar après avoir joué les concierges dans Scrubs et les pères de famille dans The Middle. Venez boire un coup avec la bande d’Abby en 2019 sur NBC.
  • The Enemy Within : Erica Shepherd (Jennifer Carpenter : Debra de Dexter) est considérée comme la plus grande traitresse de l’histoire de l’Amérique après ses nombreux actes commis contre l’État alors qu’elle travaillait au sein de la CIA. Maintenant détenue en prison, c’est l’agent Will Keaton du FBI qui requiert son intention pour l’aider à arrêter un dangereux criminel qu’elle ne connaît que trop bien. Si l’entente est compliquée, les deux vont devoir apprendre à coopérer pour venir à bout de leur ennemi commun. Un thriller policier dans la veine de The Blacklist diffusée sur la même chaîne, NBC ne se foule désormais plus et souhaite proposer des séries similaires, quitte à avoir le même pitch de départ. Assez désolant mais mieux vaut toujours ça que les reboot et autre remake non ?  La série sera proposée en 2019.
  • The Village (2019) : Si ABC souhaite avec son A Million Little Things décrocher le nouveau This Is Us, c’est sans compter sur NBC (qui diffuse donc cette-dernière) qui est bien décidé de proposer avec The Village, le digne successeur de son drama familial phénoménal. Le postulat de départ est donc tout aussi banal et nous fera plonger dans les mésaventures des différents habitants d’un immeuble qui comprendront rapidement que malgré toutes leurs différences, la vie est bien plus facile à affronter quand nous sommes réunis et soudés. Des larmes, des rires, des joies et des tristesses sont donc au programme mais reste à voir désormais si ça sera suffisant pour atteindre un tel niveau de qualité qu’est This Is Us. Elle peut toutefois compter sur son bon casting habitué de la télévision avec Warren Christie (Chicago Fire ; Eyewitness (US)), Daren Kagasoff (The Secret Life of the American Teenager ; Red Band Society), Michaela McManus (One Tree Hill ; The Vampire Diaries ; Awake) ou encore Dominic Chianese (The Sopranos) et Frankie Faison (The Wire) pour ne citer qu’eux. Rendez-vous en 2019 pour découvrir cette série.
  • The InBetween : Quand nous possédons aussi extraordinaire que celui de Cassie Bishop, mieux vaut l’utiliser à des fins professionnelles et c’est bien ce qu’elle compte faire quand elle accepte d’aider l’inspecteur Tom Hackett dans ses différentes enquêtes. En effet, la jeune femme a l’incroyable capacité de voir et de  communiquer avec les morts ce qui, en effet, peut être très pratique dans le cadre d’une affaire policière. Ensemble ils résoudront les énigmes les plus épineuses grâce  à l’étonnant don de Cassie. Paul Blackthorne (qui a interprété Quentin Lance dans Arrow) tiendra le rôle de Tom. Vous l’aurez compris, encore une série policière qui s’annonce sans saveur et sans originalité à moins qu’elle nous réserve une bonne surprise ? Mieux vaut ne pas trop attendre tout de même mais espérons qu’elle puisse nous faire changer d’avis… À voir en 2019.
  • The Gilded Age : Certainement le drama la plus ambitieux de la saison pour NBC (voir peut-être même des Big Five tout court) avec The Gilded Age qui nous fera remonter le temps jusque dans « l’âge dorée » des États-Unis (fin XIXème, début XXème) et qui nous peindra le portrait d’une famille riche vivant à New-York dans les années 1880. Série créée par Julian Fellowes, le créateur de Downton Abbey, nous sommes en droit d’attendre et d’espérer un haut niveau de qualité qui ne ferait pas de mal aux séries de network américains de nos jours. Une première saison de 10 épisodes a été commandée pour une diffusion en 2019.