Actus Bilan Collectif Sériephilie

Bilan Collectif de la Saison 2018/2019 : quelle est la meilleure série de la saison?

7 ans maintenant que Smallthings présente le bilan collectif des séries accompagné de son jury sélectionné. Place à cette 8è édition avec de nouvelles têtes… et des nouvelles séries !

Le principe est simple, une vingtaine de sériephiles notent sur 20 les saisons 2018/2019 de leurs séries. Dans le jury cette année, les mêmes que l’année dernière à peu de choses près. On a nos fidèles, ça y est !

Damien aka Mister D. Dollar, Hakim de La 7è Séance, Emeline de OpenBarMag, Rhomin, youtubeur série, ShipouJG de Just One More Ep reviennent, les vieux sont là comme Nick de SeriesTVNews et Eclair de CinéDramas, Maxx de Serieviewer, l’équipe de Sur Nos Ecrans (Elodie et Arnaud), Stéphane Bernault des Plumes Asthmatiques et Serial Causeurs…

La Team Serial Causeurs avec Maxime, Adrien, Marina, Aki sont aussi là.

Comme prévu l’an dernier, on change un peu les règles du jeu avec un classement Bilan Serial Causeurs avec les participants au podcast!


Avec plus de 392 séries répertoriées cette saison, nous avons quasiment 40 séries de plus que l’année dernière. Peak TV encore et toujours. mais vous allez le voir. Nos sériephiles ont pris les devants et ont fait des choix drastiques. Si la qualité n’est pas là, on arrête. Finies les habitudes de téléspectateur accro. ON veut que le temps passé soit récompensé.

Pas de grosses tendances cette année encore, sauf peut-être l’émergence des séries courtes, des event séries, des one-shots. On perd un peu l’identité même de la série mais c’est à souligner.
20 noteurs se sont penchés sur cette saison séries.

Pour la troisième fois, nous abandonnons les séries estivales qui sont devenues un peu obsolètes pour une publication en juin. Par contre, il est nécessaire de faire un aparté sur la gestion et la création de cette liste. Tom envoie une pré-liste de séries pour ne pas laisser le noteur seul face à une liste qu’il n’a pas peut-être pas. Il en résulte donc deux choses : la première est qu’il est difficile de trouver une liste de programmes diffusés entre telle date et telle date. La seconde est qu’il y a donc des séries qui sont hors catégorie. D’ailleurs, cette année, Tom a omis de mentionner les dates « réglementaires » des saisons diffusées. Le tri a été fait par la suite d’où la présence d’une mention spéciale.

Nous rappelons les règles :

Les saisons diffusées entre le 1er septembre 2018 et le 31 mai 2019 sont prises en compte (avec une marge si la saison est à cheval ou pour raison exceptionnelle)

Pour que la note soit représentative, nous ne prendrons en compte uniquement les saisons avec au moins 7 notes ! 


Découvrez donc le bilan collectif avec le Top Serial Causeurs, Top 10, le Flop 10, les tendances, les Top 3 de chaque juré et le classement entier avec toutes les notes de notre jury.

 


Commençons par le TOP 10. La meilleure série de l’année est…

Classement 2018

Fleabag saison 2 obtient la première place.

Phoebe Waller-Bridge a remporté son pari et a offert une seconde et ultime saison de qualité qui a émut et fait rire notre jury. Il a fallu attendre plus de deux ans mais l’attente en valait la peine. Avec la note exceptionnelle de 18.29, la plus note enregistrée depuis le début du Bilan, Fleabag mérite amplement son titre. La série est disponible sur Amazon Prime !

BoJack Horseman perd de peu. Il faut expliquer que la série a été notée par plus de sériephiles. A une note près, si la règle avait été revue, BoJack aurait fait la passe de 2 ! Avec une excellente moyenne de 17.50, la série de Netflix n’a pas à rougir.

Years and Years s’est terminée il y a peu mais a réussi à accrocher son public, a le surprendre en quelques épisodes. La série de Russell T Davies a grandement marqué cette fin de saison.

Chernobyl, la dernière série a faire parler d’elle en ce moment, réussit le pari fou d’entrer sur le podium. Si l’accueil parait démesuré, la mini-série qui n’aura pas de suite (ou alors les producteurs ont des idées) bluffe et devient la troisième série de la saison.

Pose est notre mention spéciale puisqu’elle a été diffusée hors des dates réglementaires. Sa saison 2 qui vient d’arriver ce mois-ci permet de la mettre en lumière dans ce Bilan. Elle a la seconde meilleure note dans ce Bilan et ce n’est pas démérité.

Encore cette année, beaucoup d’entrées mais on remarque une fois n’est pas coutume que trois séries ont résisté et ont prouvé une certaine stabilité qualitative, chose rare encore depuis le début de ce Bilan. L’ultime saison de Jane The Virgin (mais toujours en cours, la note pourra dégringoler !), la nouvellement renouvelée (par PopTV) One Day At A Time et l’avant-dernière de The Good Place ont fait encore bonne impression.

Comme l’année dernière, il y a beaucoup de séries qui ne sont pas nouvelles et qui confirment leur bonne santé. Santa Clarita Diet était souvent dans les 20 premières. Son ultime saison rend donc hommage à la qualité globale de cette série méconnue. The OA aussi a fait un retour acclamé malgré une presse moins présente. Et la série d’épouvante The Haunting Of Hill House a convaincu une bonne partie de notre jury. La série de Mike Flanagan a eu bonne presse, un retour réseaux sociaux assez fort et une identité très forte qui a permis à la série d’entrer à la place 6.

Comment ne pas terminer sur l’omniprésence de Netflix dans ce Top avec 6 séries sur 10. Globalement, sur 392 séries, 80 viennent de Netflix. Fou.

Pour écouter le débriefing du classement, rendez-vous sur Serial Causeurs pour une émission spéciale ou sur Spotify.

 


Côté séries françaises, si on sentait une renouveau plaisant depuis quelques années, ce n’est toujours pas convaincant pour notre jury.

Skam persiste et signe. La série est revenue pour ses saisons 3 et 4. La série est un phénomène discret mais présent.

Le Bureau des Légendes semble s’être fait une seconde jeunesse car, devant le manque de notes, la série n’avait pas percé. Dix Pour Cent confirme aussi faire partie du trio de séries françaises plutôt bien reçues. On peut ajouter aussi Les Bracelets Rouges qui assoit sa bonne presse et Zone Blanche qui continue à recevoir d’excellentes critiques ici et outre Atlantique.

Classement 2018



Evidemment, il n’y a pas que des séries qui ont réussi leur saison. Voici celles qu’on a dû supporter cette saison. La grande perdante de ce 8è bilan est…

Classement 2018

On rappelle que ce flop représente bien les séries qui ont été vues mais peu appréciées et non pas les pires séries puisque certaines ont récolté des 2 ou des 5 par une ou deux personnes.

House Of Cards saison 6, l’ultime, pas aidée par le scandale et l’éviction de Kevin Spacey… Douche froide. La note est sèche. On n’a pas pardonné.

La France a aussi honte avec Vernon Subutex seconde du flop 10. L’adaptation n’a pas été du goût de tous. Nightflyers complète le podium de la honte.

Beaucoup de saison 1 sont présentes comme souvent. On remarque tout de même que Modern Family est toujours présente. Les noteurs s’accrochent comme à un doudou?

France toujours, Plan Coeur est aussi dans le classement avec des séries événements comme Sabrina ou Manifest. Ce n’est pas non plus une catastrophe, mais pour une partie de notre jury, ce sont des ratages.

Même si Netflix domine le Top 10, la plateforme domine également le Flop 10 avec 5 séries présentes. La quantité, c’est bien, la qualité, c’est autre chose.



On passe au Top Serial Causeurs. Une partie des noteurs intervient dans le podcast des sériephiles.

Nous avons donc fait un classement des 10 séries les plus appréciées de nos podcasteurs.

Et c’est…

Years And Years qui grimpe en haut du podium.

La série a été créée et écrite par Russell T Davies. BBC One diffuse l’oeuvre au Royaume-Uni depuis le 14 mai 2019 et sera diffusée sur HBO le 24 juin 2019. C’est donc une invitée de dernière minute qui se glisse dans le classement qui était encore dominée par Fleabag il y a peu.

Fleabag manque le coche de peu. La moyenne de Years and Years par nos Causeurs a été plus élevée.

On notera la percée de Ramy, la série de Hulu, a été trop peu notée par le jury mais suffisamment par les Causeurs pour monter sur la troisième marche du podium (qui, si on réfléchit bien est la première marche).

Surprise aussi de voir deux séries de la plateforme DC Universe dans le Top avec Titans et Doom Patrol qui ont trouvé grâce aux yeux de l’équipe de Serial Causeurs.

Il ne faudra pas oublier notre mention spéciale, Single Parents, qui est la première (et 11è du top global) série de network. A l’heure où le câble et le streaming dominent, il faut saluer les séries « gratuites » US et qui dépassent les 13 épisodes par saison !




ON PEUT PAS PLAIRE A TOUT LE MONDE : La série YouTube, Origin, a été apprécié par Hakim (17) mais pas par Stéphane (0). Nightflyers plait à Hakim (14.5) mais pas à Stéphane (0). This Is Us saison 3 a plu à tout le monde (16 pour Emeline, 14 pour Thomas, mais pas du tout à Maxime (7). La série qui aurait été unf antasme geek pour beaucoup, Good Omens, a récolté les fruits de sa hype. 19 pour Leo, 10 pour Maxime.

LES PLUS FORTES HAUSSES : Sabrina + 4.80 (10.83 à 15.63)

LES PLUS GROSSES CHUTES : This Is Us – 2.09 (15.76 à 13.67), Unbreakable Kimmy Schmidt – 3.13 (15.38 à 12.25), Brooklyn Nine-Nine – 3.84 (16.78 à 12.94)

LE PLUS GRAND NOTEUR : Stéphane 155, Rose 123 et Maxime 115. Notre trio historique.

LE MOINS ENTHOUSIASTE : Stéphane est sévère. 3 notes à 0, 2 notes à 4. Il ne fait pas de cadeaux. Maxime non plus avec des 1, 2 et 3 à foison.

LE PLUS ENTHOUSIASTE : Stéphane fait des cadeaux. 3 séries à 20, 9 séries à 19. Superbe saison pour lui ! Hakim met du 19 5 fois.

LES PLUS VUES : Game Of Thrones saison 8 est suivie par 15 noteurs sur 20 comme Sex Education saison 1 et This Is Us saison 3. Bodyguard, The Good Place par 14 personnes.


Passons au crible les TOP 3 de chaque juré avec des tendances et des goûts différents. La moyenne de la série notée est mise en parallèle de la note du sériephile.

Petit bilan personnel de quelques noteurs :

Hakim : je ne bingewatche jamais , même celles de Netflix pour lesquelles je me force à ne regarder pas + de 3 épisodes par semaine par série afin de les faire vivre assez longtemps dans mon quotidien et surtout de permettre aux cliffhangers d’avoir un réel impact

Damien : De manière générale, je reste assez déçu des saisons 2018/2019 (This is us, Crazy ex-girlfriend, Dynasty, How to get away with murder, 9-1-1 avec certains de ses épisodes, Game of Thrones…) et peu de nouveautés ont su me satisfaire jusqu’au bout (A Million Little Things est le seul gros coup de cœur que j’ai eu avec Good Trouble). Au contraire, certaines séries se sont réconciliées avec moi cette année  (The Affair, Grey’s Anatomy). En bref, cette année a été une année assez inattendue qui marque un tournant dans ma vie de sériephile. Certaines séries que je suivais depuis le début s’arrêtent, d’autres me déçoivent, j’ai une impression de déjà-vu ou de « bof » devant les nouveautés.. Je m’aperçois qu’en manquant de temps pour visionner des épisodes, je deviens sans doute plus exigeant, plus sélectif. Mais il faut voir le côté positif, le temps que je passe devant les séries, je le passe en compagnie de séries que j’estime être de qualité.

Arnaud : J’ai pas vraiment changé mes habitudes, j’ai dû être très sélectif car il y a beaucoup trop de choix #PeakTV. Mais le comportement de Netflix qui annule ses séries après 3 saisons m’a énervé et j’ai arrêté mon abonnement. Ils ne gardent que des séries de merde donc c’est sans moi pour le moment.

Stéphane : Je suis toujours épaté par la capacité de la Peak TV à me surprendre. C’est donc loin de Netlfix que je m’épanouis dans ma sériephilie. La présence du gé(n)ant me fait dire qu’hormis quelques petits exceptions, je préfère mes séries sur les chaînes de télé qui sont obligées de redoubler d’inventivité et/ou de retourner à leurs bases. Pourvu que ça dure.

Rhomin : Pour cette saison télévisuelle 2018/2019, j’ai été beaucoup plus intransigeant que d’habitude. Auparavant, je me « forçais » à aller au bout d’une saison pour me faire une idée globale d’une série. Maintenant, si au bout de quelques épisodes, je n’accroche pas, j’arrête de la visionner. C’est ce qui s’est passé avec les nouveautés : A Million Little Things, The Cool Kids ou encore avec les nouvelles saisons de Station 19 et Marvel’s Runaways.

Emeline : Quelques séries intéressantes comme Love, Death and Robots dans son format si particulier, des adieux « déchirants » à d’autres séries (GoT, The Big Bang Theory, Fleabag,Crazy Ex-Girlfriend). J’ai eu l’impression d’avoir toujours quelques chose à me mettre sous la dent cette année, j’ai trouvé Netflix extrêmement prolifique avec beaucoup de sorties séries, toutes les semaines. Ça a énormément modifié ma façon de consommer les séries : avant, je regardais énormément de séries de différents networks américains mais désormais, la majorité de séries que je regarde sont signées Netflix ou sont disponibles sur la plateforme. Il n’y a que quelques séries, que je suis et que j’affectionne, que je vais chercher sur Internet.  Je n’ai pas très bien compris l’engouement autour de You qui ne m’a pas tellement marquée. Et maintenant que Game of Thrones est enfin terminée, je vais pouvoir m’y mettre.

Tao : Pour mon expérience la saison 218-2019, ça a été une saison plutôt morne avec quelques surprises. Les grands networks offrent le minimum avec des séries trop classiques, même si certaines peuvent encore être efficaces. Le câble et les services OTT se démarquent  et c’est là plus que jamais qu’il faut chercher pour trouver de bonnes histoires.
 
 
 

Nick :  je regarde moins de séries pour consacrer plus de temps à d’autres activités et certains de mes visionnages sont des rattrapages (The Good Wife, The Good Fight, La Casa de Papel, Secret City s1, Killing Eve s1 -vue sur Canal+- qui figurerait dans le top 3…) qui ne rentrent pas dans les clous du bilan. Par ailleurs, mis à part la saison 12 de The Big Bang Theory dont j’ai regardé la dernière moitié en une semaine (4 ép de 18-20 mins par soirée, c’est raisonnable), je ne suis pas adepte du binge-watching, j’étale souvent les saisons dans le temps, et sauf cas particulier (Game of Thrones par ex), je ne rushe pas mes choix de visionnage. Il y a 6-7 ans, je calais systématiquement 3 épisodes (généralement de séries différentes) par soirée, mais désormais, de plus en plus, au cours d’une soirée, je saute d’un service à l’autre sur mon Apple TV : quelques vidéos YouTube ou un petit docu sur Canal ou Netflix, parfois des débuts de pilotes pour voir à quoi ressemble une série, etc. Je trouve qu’on a la chance aujourd’hui d’avoir beaucoup de services légaux qui permettent d’être largement rassasié avec surtout pas mal de US+24. Alors, oui, il faut payer, mais c’est le prix de la passion on va dire. A côté de ça, je vais de moins en moins au ciné. 🙂 Au final, je me rends compte que cette année, je n’ai suivi que deux séries de network : This is Us et The Big Bang Theory. Je n’ai donc regardé aucune nouveauté de network et je n’ai pas l’impression d’avoir loupé grand chose.

 

Léo : Entre la déception Doctor Who, le final gentil mais sans plus de The Big Bang Theory, les errances de l’imparfaite Game of Thrones, mes quelques piliers sériephiles m’ont laissé sur ma faim. Certaines nouvelles productions permettent de surmonter ces déceptions, comme la trop courte mais excellente Good Omens et la brillante Kidding, mais tous les shows commencent à se ressembler dans leur exécution. La télévision a bien besoin de se réinventer et, pour cela, d’y mettre les moyens

Jérome : Disons que je ne suis toujours pas fan de la tendance qui consiste à raccourcir les saisons à 13 épisodes ou moins, mais que je suis forcé de constater encore cette année que ça fonctionne bien du côté de la qualité, alors que les saisons plus longues ont forcément des moyennes moins bonnes parce que certains épisodes sont moins bons. Rien de nouveau sous le soleil, donc !
 
 

Gaius : c’est que plus ça va plus je regarde des séries courtes, je compte quasiment sur les doigts d’1 main les séries que je regarde qui font 22 épisodes. Alors qu’il doit y avoir plus de la moitié des séries qui font 13 épisodes ou moins. Après j’ai bien aimé cette saison, avec de bonnes nouveautés. Seul point négatif, je trouve que toutes les séries qui se sont terminées ont plus ou moins ratées leurs fins (GOT, Gotham, Nashville, Into The Badlands,..)

 
 

Eclair : l’omniprésence de dramas coréens. L’année dernière était déjà très relevée avec Stranger (Forest of Secrets), Prison Playbook, My Mister, Live, Circle, Save Me, Age of Youth s2, Just between lovers… Mais là, on a franchit deux paliers. Le premier, en terme de réalisation (Kingdom), le deuxième en terme de critique de la société coréenne (Sky Castle, qui a été un immense choc en Corée – record d’audience du câble). L’année dernière j’étais prompt à critiquer ce consumérisme ambiant dans l’univers des séries télé. Hélas, cette année on a (re)découvert une autre facette de la course à l’épisode : les gens qui prennent plaisir à spoiler une série le plus vite possible, à lâcher un commentaire et s’enflammer sans aucun recul, que ce soit sur les réseaux sociaux ou ailleurs. Une ambiance de plus en plus détestable, qui se double d’attaques sur la légitimité de telle ou telle décision d’un scénariste, avec en toile de fond l’envie irrépressible que tout, absolument tout doit avoir une analyse sociétale. Pire encore : le point de vue sociétal assure une critique positive, au delà même des qualités intrinsèques de l’œuvre en question. Mes bientôt 30 ans de sériephilie ont du mal à digérer cet état d’esprit.

 

 

PETIT BILAN GENERAL DU TRAIN DE LA HYPE.

Toujours personne ne regarde Hit The Floor…

Les séries qui ont marqué comme Bodyguard (15), You (13.38), The Terror (14.63), Sex Education (14.50) ont plutôt eu bonne réputation chez nos noteurs mais sont loin d ‘avoir vraiment marqué.

Il y a des séries qui persistent à produire de la qualité sans jamais marqué plus que ça le grand public comme Atypical (14.85) ou Superstore (14.07) . Malgré Netflix, Atypical reste toujours timidement présent dans le Top 20 sans jamais décoller dans le cœur du grand public.

Dommage aussi pour God Friended Me qui n’a été vu que par 5 noteurs avec une moyenne de 15.30 !

Brooklyn Nine-Nine, qui avait produit une énorme saison avant son annulation, n’a pas justifié son retour avec une lourde perte de points (de 16.78 à 12.94…)

Game Of Trones a vu sa dernière saison très suivie (15 noteurs sur 20) et a une note de 13.87. Faible par rapport à l’ampleur de la série. Et on peut dire que This Is Us (13.67) commence à perdre des plumes après la hype grandissante de la saison 1 et le plébiscite de la saison 2.

Place au classement général avec 392 séries notées par 20 jurés.

 


 


Retrouvez les intervenants sériephiles sur leur support fétiche où vous pourrez les suivre, les vilipender sur leurs choix ou les féliciter.

Adrien est sur Smallthings et sur Twitter

Rose Digitale est sur Serie Folie

Nick sur seriesTVNews et sur Twitter

Eclair sur CinéDramas et sur Twitter

Akiha est sur Twitter

Maxx sur Serieviewer et les podcasts de Analyses En Séries et sur Twitter 

Maxime est sur Critictoo et voici son Twitter.

Marina est sur Critic Factory et Twitter

Gwendoul est sur Twitter

Stéphane est sur Twitter et sur Les Plumes Asthmatiques

Elodie et Arnaud sont sur Twitter et sur Sur Nos Ecrans

Tao est sur Twitter

Rhomin est sur Twitter et YouTube

Jerome est sur Twitter et sur Just One More Ep.

Damien est sur Twitter et sur Le Petit Coin de D.

Hakim est sur Twitter et sur  La 7è Séance

Emeline est sur Twitter et sur OpenBarMag.

Thomas est sur Twitter

Leo est sur Twitter

Laisser un commentaire