On a terminé Sériephilie

Ainsi Soient-ils – Saison 2 : La Confirmation

Une série qui commence en avril ? Non, ce n’est pas déjà le retour de la série… Enfin sauf pour des privilégiés. Deux ans après la diffusion de la saison 1, la série a fait son grand retour mardi dernier pour une avant première lors du Festival Series Mania organisé par Paris par le Forum des Images. N’écoutant que mon coeur, je suis revenue de mon exil en Belgique pour assister à la diffusion des deux premiers épisodes de la saison 2. Voici une critique totalement spoiler free.

Je ne vais pas vous le cacher, je suis fan de la première heure … et je n’ai vraiment pas été déçue par ces deux épisodes. L’attente était à son comble et, même en étant déjà envoutée, je n’aurais pas facilement pardonné des défauts après deux ans. Ce n’est pas un reproche fait à l’équipe (certains s’en sont chargés pendant la séance de débat). Il faut savoir que l’écriture a commencé après la diffusion de l’entièreté de la saison 1 sur Arte. Entre l’écriture, le tournage et la post-production, l’équipe pouvait difficilement faire plus vite que deux ans. Et après tout, les réalisateurs, scénaristes, acteurs ne sont pas nos “putes” pour reprendre l’expression de Neil Gaiman, défendant George R.R. Martin devant ses fans impatients. Tout cela pour dire que même si je comprends sans soucis le délais, j’avais des attentes et je priais pour ne pas être déçue.

Cela n’a pas été le cas. Le mot déception a été effacé de mon vocabulaire durant le temps qu’a duré les deux épisodes de la saison 2. Dès les premières minutes, je me suis tout de suite replongée dans l’ambiance du séminaire des Capucins et c’était comme si je n’avais jamais quitté ma bande de petits séminaristes. Cela ne tient pas seulement au fait que j’étais pressée de les retrouver. Le maître mot de ces deux épisodes est “cohérence”. Il n’y a pas d’impression de rupture entre la saison 1 et la saison 2 car les personnages ont tous évolué de façon logique avec leurs valeurs et leurs caractères. Il y a une petite ellipse de temps mais il n’y a rien qui ne soit pas expliqué. Pas d’axiomes qu’on nous demande d’intégrer sans avoir d’explications. Concernant l’évolution des personnages, j’aimerais mettre l’accent sur Guillaume. C’est celui dont l’évolution est la plus flagrante mais aussi la plus appréciable. Tous les casino événements de la saison 1 avaient déjà commencé à changer le caractère du jeune séminariste mais il y avait toujours quelque chose qui semblait l’empêcher de s’assumer totalement. Dans ce début de saison 2, cette barrière (peut être morale) est tombée et c’est un personnage drôle, épanoui et sarcastique que l’on découvre. Il influence énormément le ton donné à la série.

2 Replies to “Ainsi Soient-ils – Saison 2 : La Confirmation

Laisser un commentaire