Dragon Ball Z

Saga DragonBall : que faut-il savoir sur la série DragonBall Z

 

Vous le savez probablement déjà, DragonBall est une saga d’animation japonaise comportant plusieurs séries :

DragonBall

DragonBall Z

DragonBall GT

Chaque série s’avère être dans la continuité de la précédente et bien que le changement de nom soit justifié, il reste de grosses différences notables entre les trois séries.

L’histoire de DragonBall Z

Quelques années après la fin de la série DragonBall, Sangoku a désormais un fils âgés de 4 ans, le jeune Sangohan. Cependant, Raditz, un extra-terrestre qui s’avère être le frère de Sangoku, apparaît. Il révèle les véritables origines de Sangoku et lui exige de partir à la conquête des planètes avec lui. Alors que Sangoku refuse, un combat s’engage. Au cours de ce combat, Raditz annonce la venue de Vegeta et Nappa, deux Sayïens plus puissants que lui, avant d’être tué par Piccolo suite au sacrifice de Sangoku.

Pour se préparer à cet affrontement, tout le monde s’entraîne, surtout Sangoku, ressuscité après l’arrivée des Sayïens, sous les ordres de Maître Kaïo. Vegeta et Nappa ont déjà tué beaucoup d’amis de Sangoku, alors celui-ci tue Nappa et laisse échapper Vegeta alors qu’il aurait pu en finir avec lui. Sangoku débute un voyage pour ressusciter ses amis. Lors de ce voyage, un nouvel ennemi fait son arrivée : Freezer.

Entre naissance et arrivée de monstres, nous suivons les aventures de cette joyeuse bande au fil des mangas.

Pourquoi avoir changé de nom ?

Bien que DragonBall Z soit bel et bien la suite de DragonBall, plusieurs modifications ont justifié le changement de nom de cette série. Tout d’abord, l’action a pris l’avantage sur l’humour et l’aventure alors présents dans la série numéro 1. Les personnages sont d’ailleurs beaucoup plus sérieux dans cette nouvelle saison.

La trame de DragonBall Z est beaucoup plus simple que la recherche scénaristique effectuée pour DragonBall. Le scénario reste sensiblement le même pour les tomes de DBZ : un grand méchant menace le monde, l’équipe tente de le réduire à néant, en vain, pour finalement réussir à le battre alors que tout semblait perdu. Les aventures qui entourent les combats deviennent creuses et sans intérêt prédominant pour l’affrontement final.

Toutefois, l’action est l’atout majeur de DBZ. Les combats sont réalisés de manière à ce qu’ils ne se ressemblent pas et sont de plus en plus puissants. Les personnages évoluent et se transforment au fil de l’histoire.

La culture DragonBall Z

Alors que les mangas DBZ ont commencé à être de plus en plus populaires, tout l’univers de la série s’est étendu à bien plus que des mangas. En effet, des jeux vidéos ont été développés pour permettre aux amateurs de la série de rentrer dans la peau de leur personnage préféré et tenter de vivre leurs aventures.

De nombreux goodies à l’effigie de la série ont aussi fait leur apparition : les casquettes Dragon Ball Z, les t-shirt, et même plus récemment les figurines Funko Pop! par exemple. On note aussi la présence de nombreux déguisements et cosplays dans les conventions dédiées à la culture japonaise et aux mangas des grands talents de ce pays.

La popularité de la série DBZ n’est plus à prouver, et l’influence de cette série perdure. Les grandes entreprises telles que PlayStation continue d’utiliser cet univers pour créer de nouveaux jeux toujours plus sophistiqués. Où cela s’arrêtera-t-il et combien de temps cet engouement durera-t-il ? Nous ne sommes probablement pas au bout de nos surprises !