- Rien ne va plus : La filmographie des casinos Rien ne va plus La filmographie des casinos

Rien ne va plus : La filmographie des casinos

Les films sur la thématique du casino, des jeux d’argent sur fond de casse et de braquage ont toujours fasciné le cinéma hollywoodien allant même servir de trame pour représenter un environnement à risque saisissant. De Las Vegas aux paysages urbains digne d’une grande mégalopole asiatique, il n’en faut pas moins pour s’immerger dans cet univers de jeu en révisant ses classiques, en découvrant de nouveaux films et en réimaginant ce qu’ils auraient pu être avec les casinos en ligne modernes.

Les films qui ont attrait aux jeux d’argent tels que le Black Jack, le Poker, ou le Craps s’implantent dans l’imaginaire du cinéma dès les années 1960, mais se diffusent davantage dans la décennie suivante. Il y est question de jeu d’argent, de règlements de compte et d’intrigue mystérieuse autour du protagoniste qui tient en haleine le spectateur.

C’est toutefois les années 2000 qui marquent une vague référentielle de films sur les casinos avec le succès notable de la trilogie Ocean invitant un casting de renom incluant Brad Pitt et Julia Roberts.

Présentés comme des lieux qui mêlent à la fois risque et divertissement, les casinos deviennent dans le même temps le choix par excellence des scénarios des films d’action à en observer les derniers James Bond des années 2000 : Casino Royale ou Quantum of Solace.

Même les comédies plus légères comme Rush Hour, The Hangover (Very Bad Trip) ou Jackpot n’hésitent pas à s’imprégner de cet environnement récréatif pour apporter un effet de rebondissements à l’intrigue de l’histoire.

Le cinéma canadien est aussi amené à adopter les codes propres de cet univers de jeux par le biais d’une production originale : Casino Jack, un film de George Hickenlooper sorti en 2012. Paradoxalement, la bulle internet qui vient bouleverser nos modes de vie au quotidien à compter des années 2000, n’est pas prise en compte par les œuvres cinématographiques de cette époque. 

Le nombre de films sur le thème du casino a véritablement explosé dans le tournant des années 2000, sans que l’évolution dématérialisée des jeux de casino en ligne n’eusse été exploitée par les blockbusters ou autres productions.

Les œuvres cinématographiques incontournables sur le thème des casinos

Entre les grandes références dignes d’un classement au box-office, et les films qui ont eu moins de visibilité auprès du grand public, les films se déroulant dans un établissement prestigieux dédié aux jeux d’argent et de hasard s’expriment à travers de nombreuses réalisations. La liste développée ci-contre revient sur cinq moments forts du cinéma misant sur un screen-play riche en suspense.

 

Les Joueurs de John Dahl (1998)

Les Joueurs ou « Rounders » met en scène le jeune Matt Damon, étudiant en droit ayant perdu le goût du jeu après avoir perdu toutes ses économies lors d’une partie de poker. Il se retrouve à nouveau entraîné dans une spirale hasardeuse pour aider son meilleur ami à rembourser ses dettes.

 

Ocean’s Eleven de Steven Soderbergh (2001)

La trilogie Ocean’s Eleven est une production figurant parmi les grands classiques du cinéma hollywoodien portée par les thèmes des missions secrètes, du braquage, et l’art du bluff.

Elle est remarquée par sa distribution étincelante avec George Clooney, Brad Pitt, Matt Damon, Julia Robert. Il faut toutefois admettre qu’avec des casinos en ligne, le film aurait été bien différent.

 

The Cooler (2003)

Le protagoniste du film est engagé par un casino de Las Vegas pour répandre un climat de malchance sur les tables de jeu, en vue de restreindre les probabilités de gain des joueurs. Une pratique dont les joueurs de casinos en ligne auraient, de toute évidence, été épargnés dans un même contexte.

 

Las Vegas 21 (2008)

Un brillant étudiant inscrit au MIT recherche la somme de 300.000 dollars pour payer ses études dans cette prestigieuse université de renom. Des élèves surdoués en mathématiques le repèrent et parviennent à le convaincre de rejoindre leur groupe pour s’entraîner au Blackjack.

Chaque week-end ils s’envolent pour Las Vegas sous de fausses identités, en arborant une certaine maîtrise des règles du jeu. Là encore le scénario aurait pu introduire la portée du numérique à la fin des années 2000, à travers le décollement des réseaux sociaux (Facebook, Twitter) et revenir sur l’expansion des jeux de casino en ligne.