Livres

Guillaume Chérel – Les hommes sont des maîtresses comme les autres

Un amour de jeunesse, un coup de foudre, une histoire d’amour à l’eau de rose… Non, il ne s’agit pas d’un roman écrit par une femme. Il n’est pas même pas signé Marc Lévy. Pourtant, il a la sensibilité du récit d’une femme blessée, amoureuse, déçue.

Si les premières pages ne m’ont pas convaincue, je me suis finalement laissée emporter dans cette histoire un peu surprenante. Surprenante ? Des amours impossibles, des histoires avortées, des cœurs blessés, ce n’est pourtant pas ce qui manque dans la littérature, qu’elle soit moderne ou non ! L’originalité dans ce roman, c’est le narrateur. Car oui, il s’agit d’un narrateur éconduit, amoureux d’une femme mariée qui joue avec ses sentiments et n’a pas le courage de quitter son mari et cette vie trop tranquille qui l’ennuie.

Laisser un commentaire