Après nos deux récapitulatifs des films nommés pour l’Oscar du meilleur film, il est temps de dévoiler lequel remportera le Graal. 8 films en compétition, lequel pourrait gagner ?

Oscars 2019, Roma, Green Book, La Favorite, Vice, Black Panther, Blackkklansman, Bohemian Rhapsody, A star is born

Avant de dévoiler notre pronostic final, il faut prendre en compte certains facteurs de la cérémonie des Oscars de cette année. En effet, récemment, le milieu du cinéma voit sa parole se libérer de plus en plus : c’est de cette manière que nombre d’accusations ont été portées envers des personnalités importantes, nous pensons notamment à Harvey Weinstein, Kevin Spacey ou encore Luc Besson. Dans cette volonté de politiquement correct, le cinéma tend de plus en plus vers la mise en avant de populations auparavant discriminées : les minorités ethniques, sexuelles ou encore les femmes. C’est donc de cette manière que la cérémonie se retrouve par ailleurs sans hôte, car la personne choisie (Kevin Hart) a été accusée d’homophobie, sur la base d’anciens tweets retrouvés. L’acteur n’a pas souhaité s’excuser, et voilà que la cérémonie se retrouve sans hôte, une première depuis 1989. 

Maintenant que le décor est planté, celui d’une cérémonie qui préfère certainement donner une bonne image plutôt que de réellement récompenser le meilleur film de l’année, que peut-il être dit ? Tout d’abord, que les meilleurs films de la catégorie sont sans aucun doute Roma, Vice ou encore La Favorite. En effet, tous trois se démarquent très largement des autres par une maîtrise absolue de leur medium et de leur sujet. Ils sont, les uns comme les autres, de grands films innovants et travaillés. Parmi ces trois-là, le film qui comporte encore plus de qualités que les autres, c’est bien entendu Roma. Magique, intime et pur, Cuarón a livré son chef-d’oeuvre. Pourtant il ne gagnera pas le prix, et c’est une certitude. En effet, Roma ne prend pas ouvertement la défense d’une minorité (même s’il est clair que le film fait l’éloge des femmes et des Hispaniques), et que celles qu’il défend ne sont pas dans l’ère du temps. Effectivement, la tolérance n’avance que par petits pas, et cette dernière se concentre aujourd’hui principalement sur les populations noires et LGBTQ+. Roma ne correspond pas à ces critères, et encore moins Vice ou La Favorite. De plus, Roma a de grandes chances de remporter l’Oscar du meilleur film étranger et même s’il est théoriquement possible qu’un même film gagner les deux récompenses, c’est en réalité impossible.

Oscars 2019, Roma, Green Book, La Favorite, Vice, Black Panther, Blackkklansman, Bohemian Rhapsody, A star is born

Avec les critères évoqués plus haut, une liste des potentiels vainqueurs commence donc à se dessiner : Black Panther, BlacKkKlansman et Green Book, tous trois engagés politiquement dans la lutte anti-racisme noir. Pour départager le trio parmi lequel se cache le grand gagnant, il faut y aller au cas par cas. Ainsi, Black Panther peut-il l’emporter sur ses deux concurrents ? Il y a peu de chances, et ce pour deux raisons : la première est que le film, malgré la mise en avant puissante d’un casting entièrement noir, délivre mal son message et est très maladroit dans ses thématiques abordées. La deuxième raison est qu’il s’agit ici d’un film Marvel. Le grand divertissement est une excellente chose pour le box-office, mais certainement pas pour avoir un Oscar. Le grand film d’action maladroit n’est donc plus dans la course. 

Oscars 2019, Roma, Green Book, La Favorite, Vice, Black Panther, Blackkklansman, Bohemian Rhapsody, A star is born

Restent donc BlacKkKlansman et Green Book. Le premier raconte l’infiltration d’un Noir dans le Ku Klux Klan; le deuxième aborde la naissance d’une amitié entre un Noir riche et d’un Blanc pauvre par le biais de la musique; les deux sont des histoires vraies. Non seulement ces deux films comportent les avantages politiques que doit aujourd’hui posséder le lauréat, mais ils traient tous deux d’histoires vraies, et les histoires vraies sont adorées aux Oscars. Nous tenons donc bien nos deux finalistes. Pourtant, une grande différence départage les deux concurrents : la promotion du vivre-ensemble. Si BlacKkKlansman dénonce le racisme aux États-Unis, Green Book va plus loin : il prône, par l’humour et l’amour, la création de liens détruisant la stigmatisation. Tous deux sont imparfaits sur de nombreux points, mais Green Book a le mérite d’être une comédie familiale qui amène assez subtilement son message politique. Spike Lee est encore trop noir pour être mis en lumière grâce à un film aussi ouvertement politique, et dont le film n’a, de toutes façons, pas le même degré de qualité. 

Oscars 2019, Roma, Green Book, La Favorite, Vice, Black Panther, Blackkklansman, Bohemian Rhapsody, A star is born

Voici donc le pronostic final de Smallthings : le grand gagnant sera sans doute Green Book, et si ce ne l’était pas, alors BlacKkKlansman remportera la mise (mais il y a peu de chances d’avoir une surprise). Le verdict final pourra donc être vérifié cette nuit, de 2h à 6h30.