wedding nightmare
Critiques de films

L’assumé total Wedding Nightmare (Ready Or Not) confirme tout le bien qu’on pense de Samara Weaving

Wedding Nightmare n’est pas une Blumhouserie de plus, le titre français surfe juste sur la symbolique d’American Nightmare (The Purge). C’est un petit survival sympathique, énergique et totalement assumé.

Le duo Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin, auteurs de The Baby (affreux film) et du sûrement moyen 666 Road, se rachètent une conduite avec Ready Or Not, petit film de survival avec au casting la géniale Samara Weaving qu’on avait adoré dans The Babysitter sur Netflix. Avec son énergie, elle amène chaque film dans une autre dimension, celui des films qu’on pourrait oublier mais qui, grâce à elle, parviennent à sortir du lot.

Avouons-le, Ready or Not / Wedding Nightmare n’est pas des plus originaux même si le concept de base l’est. Juste après son mariage, Grace doit passer par une tradition familiale de sa belle-famille. Elle doit tirer une carte au sort et jouer au jeu indiqué. Elle tombe sur celle qu’il ne fallait pas : un cache-cache mortel.
S’en suivent donc des traques dans les couloirs de ce grand manoir…

critique wedding nightmare

 

Le film part sur une base connue, rendue intéressante par l’environnement globale avec ce manoir, cette famille, cette tradition et ce huis-clos sous forme de post-mariage. On part aussi sur une héroïne badass. on soulignera l’effet avec un plan totalement voulu de la mariée, salie, avec sa robe déchirée, des Converse aux pieds et armée jusqu’aux dents. Ça fonctionne.

Samara Weaving est à fond pendant tout le film, rendant justice à ce personnage pris au piège dans une tradition familiale barrée. Ce survival sera juste un peu trop sage niveau body count avec des morts soudaines mais qui ne changent pas les règles du jeu.
Car pour un survival sous forme de cache-cache, les règles ne jouent pas vraiment un rôle important dans le script. On suivra donc une traque presque « normale ».

critique wedding nightmare

Sans trop de folie qui aurait pu rebuter, Ready or Not est un film très honnête qui assume même son petit délire jusqu’à la toute fin, rendant le tout très plaisant. Et c’est aussi plutôt bien de revoir Adam Brody (The OC) dans un film ainsi qu’Andie McDowell (Quatre mariages et un Enterrement) qui ne vieillit pas.

Wedding Nightmare sort sur nos écrans le 28 août

Avatar
Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire