RENTRÉE TÉLÉVISUELLE

2018/2019

Alors que cela fait quelques temps déjà que les grandes chaînes américaines ont annoncé quelles séries seraient de retour pour une nouvelle saison et celles qui rejoignaient le panthéon des pépites oubliées (on ne s’est toujours pas remis de la fin prématurée de The Mick…), il est temps en ce début de mois d’août de se rafraîchir la mémoire et de se remettre en tête quelles seront les nouveaux shows qui rythmeront notre quotidien dès septembre et de commencer à sélectionner ce que nous suivrons lors de cette rentrée télévisuelle 2018/2019.

  • The Conners [titre provisoire] : Spin-off de la célèbre Roseanne (commandé après l’annulation de la série mère, justifiée par des propos racistes tenus par l’interprète principale Roseanne Barr), cette suite se concentrerait sur l’ensemble de la famille Conner et le casting original serait de retour, sans Barr de toute évidence.
    Le Series Premiere est prévu pour le mardi 16 octobre.

 

  • The Kids Are Alright : Nouvelle comédie familiale pour ABC (pour changer…). Après avoir traité de la classe moyenne avec The Middle, de l’homosexualité au sein d’une famille catholique avec la regrettée The Real O’Neals, du handicap et de comment cela affecte les différents membres du cercle familial avec Speechless et j’en passe, la chaîne de l’alphabet revient avec une série se situant dans les années 70 (après avoir remonté dans les années 80 avec The Goldbergs et dans les 90’s avec Fresh Off the Boat) se focalisant sur la vie quotidienne d’une famille nombreuse. Les 2 parents et leurs 8 enfants vont donc devoir apprendre à vivre tous ensemble dans une maison apparemment non appropriée à leur situation. ABC aurait-il trouvé son 7th Heaven (7 à la maison) ?
    À découvrir dès le mardi 16 octobre.

 

  • The Rookie : Que serait cette chaîne sans une nouvelle série avec Nathan Fillion en personnage principal ? Après un premier rôle dans Two Guys and a Girl fin années 90 et un passage remarqué dans la saison 4 de Desperate Housewives diffusée en 2007-2008, Fillion a décroché le rôle central de Castle pendant 8 saisons avant d’apparaître le temps de quelques épisodes dans la saison 8 et 9 de Modern Family. Un habitué du network donc qui n’a pas hésité à lui confier l’incroyable défi qu’est de jouer un policier… incompétent ! Registre similaire pour l’acteur qui retrouvera les bancs de la police pour suivre son rêve de toujours après avoir été abandonné par sa femme et quitté par son fils dans le cadre de ses études. Alors incompétent et âgé de 44 ans, il apprendra à s’imposer dans ce milieu de« jeune » et à ne pas gâcher cette seconde chance professionnelle. Une énième série policière en somme. Réussira-t-elle à s’imposer ou à être un tant soit peu originale ?
    La question mérite d’être posée… Sera également diffusée les mardis à partir du 16 octobre.

 

  • Single Parents : Cette comédie nous propose de suivre un groupe de 4 parents d’élèves, tous célibataires, qui décident de s’unir et de s’épauler pour aider l’un des leurs qui a perdu tout sens de son identité car trop impliqué émotionnellement dans l’éducation de sa fille. Ses nouveaux amis veulent alors lui faire comprendre que tout un monde en dehors de celui de son enfant existe et lui refont découvrir les joies des rencontres amoureuses. Au casting, aucun grand nom excepté Brad Garrett (qui a joué dans Everybody Loves Raymond) et surtout Leighton Meester qui a incarné pendant 6 saisons l’inoubliable Blair Waldorf avant de se lancer dans la comédie en 2016 dans la très mauvaise Making History de la FOX. On ne peut que lui espérer un peu plus de chance avec cette nouvelle série…
    Découvrez-là dès le mercredi 26 septembre.

 

  • A Million Little Things : Quel network ne rêverait pas du succès qu’a actuellement NBC avec sa poule aux œufs d’or, j’ai nommée This Is Us? Pas étonnant alors de voir que les concurrents essaient de développer des concepts similaires et c’est bien ce que compte faire ABC avec son nouveau drama mettant en scène, entre autres, David Giuntoli (Nick de Grimm pendant 6 saisons) et James Roday (Shawn de Psych de 2006 à 2014). La série repose sur un groupe d’amis très soudé qui se retrouve à devoir affronter la perte d’un des leurs suite à son suicide. Alors qu’ils sont tous à une période creuse de leur existence, ils prennent pleinement conscience du cadeau qu’est la vie et décide d’avancer tous ensemble. Plein de bons sentiments semblent être au programme, reste maintenant à voir si elle sera aussi bonne que sa consœur.
    Elle sera proposée tous les mercredis et ce, dès le 26 septembre.

 

  • Grand Hotel : Remake américain de la célèbre et excellente série espagnole Gran Hotel (diffusée sur Téva il y a quelques années déjà), ABC a décidé de changer l’essence même du show pour au final transposer l’histoire à notre époque alors qu’elle débutait en 1905 dans la version hispanique. Adieu donc les beaux costumes et les décors remarquables et bonjour aux hôtels de luxe et aux décolletés qui garniront la piscine. Vous l’aurez compris, ce ne sera à priori rien de plus qu’un soap bitchy à la façon du reboot de Dynasty (démarré l’année dernière sur la CW) qui enchaînera secrets sur secrets, coups bas sur coups bas sur fond de coucherie, faux-semblants et meurtres en tout genre et qui, dans l’ambiance, sera très différente de l’originale. Peut-être s’avérera-t-elle concluante et sera un véritable guilty pleasure mais on peut regretter tout de même que la série s’éloigne tant que ça de son modèle. Mais nous pouvons toujours espérer que Roselyn Sanchez (Carmen dans Devious Maids)arrivera à nous faire oublier les somptueux décors d’antan au profit d’un hôtel situé à Miami Beach.
    La série arrivera en 2019 sur les écrans américains.

  •  The Fix : Nouvelle série pour Robin Tunney qui après avoir incarné le chef Teresa Lisbon pendant 7 saisons dans The Mentalist, revient pour un nouveau rôle dans les bottes du procureur Maya Travis qui vient de perdre la plus grosse affaire de sa carrière. Lynchée par les médias, elle se voit obligée de quitter son quotidien pour aller s’installer dans l’Oregon. Mais quand le tueur qu’elle n’a pas réussi à mettre derrière les barreaux frappe encore 8 ans plus tard, elle décide de revenir à Los Angeles pour l’affronter de nouveau et se venger. Elle fera alors tout ce qui est en son pouvoir pour le condamner une bonne fois pour toute, que cela soit en respectant les règles où en enfreignant la loi. Tous les coups sont permis.
    Aucune date annoncée pour ce thriller mais il devrait arriver en 2019.

  •  Whiskey Cavalier : Pour ce nouveau drama, l’intrigue se déroulera du point de vue de l’agent du F.B.I. Will Chase, qui se fait surnommer Whiskey Cavalier dans le cadre de ses opérations, qui se retrouvera à collaborer avec Francesca Townbridge qui a pour nom de code Fiery Tribune. Il est sensible, romantique et désespéré depuis une terrible rupture alors qu’elle est vive, sans peur et pleine de vie. Ensemble, ils se doivent de sauver le monde des terribles menaces qui planent grâce à leur organisation recrutant des espions les aidant dans leurs dangereuses missions. En tête d’affiche, nous retrouvons Scott Foley (Felicity ; True Blood ; Scandal), Lauren Cohan (Supernatural ; The Walking Dead) et Ana Ortiz (Ugly Betty ; Devious Maids).
    Il est également prévu que la série démarre après la pause hivernale, soit en 2019.

 

  • Schooled : Ce spin-off de The Goldbergs a pour intention de débuter fin 2018 pour une première saison de 13 épisodes. Il a été annoncé que le personnage incarné par AJ Michalka ferait parti du casting principal mais que Nia Long quitterait le projet du à son nouveau rôle dans NCIS: Los Angeles sur CBS. Il ferait suite au backdoor pilot intitulé « The Goldbergs: 1990-Something » diffusait le 24 janvier dernier entre l’épisode 13 et 14 de la cinquième saison de la série mère. Le show suivrait à priori 3 professeurs à Philadelphie qui sont considérés comme des super-héros aux yeux de leurs élèves et ce, malgré leurs comportements assez particuliers voire excentriques.

 

  • Untitled The Middle Spin-Off : ABC a annoncé le 20 juin qu’un Pilot pour un potentiel spin-off de leur comédie The Middle (diffusée depuis 2009 et qui s’est achevée en mai dernier après 9 saisons) a été commandé. Ce dernier devrait se concentrer sur le personnage de Sue Heck, la cadette de la famille, maintenant devenue adulte. L’intrigue se déroulerait d’ailleurs quelques années dans le futur, après la fin de la série d’origine.