bad buzz - Ciné et séries : le meilleur et le pire de la comm' 2019
Actus

Ciné et séries : le meilleur et le pire de la comm’ 2019

Assaillis d’images, d’infos, de tendances, nous n’avons que peu de temps pour prendre le recul sur les choses. Un bad buzz est si vite arrivé à cause d’une accumulation de mauvais retours, souvent véhiculés par le microcosme qu’est Twitter. Voici un petit tour sur les 10 communications que nous avons retenues.

On commence par l’affiche osée du film Sang Froid avec Liam Neeson, qu’on a tous déjà oublié. Le distributeur Studio Canal a sûrement essayé plusieurs façons de vendre ce film. Ils ont été piocher dans la review de IndieWire qui dit que le film est « de loin le meilleur film où Liam Neeson tue tout le monde ».

On est habitués aux unes de magazines gratuits un peu décalées. Pour la sortie du film Détective Pikachu, 20 Minutes a dérouté plus d’un voyageur de métro qui n’est pas très alerte sur l’existence du film.

https://twitter.com/Asgard_Off/status/1122774653813051392

Le mois de mai a connu deux disparitions pop-culturelles. 2019 a été marquée par la fin de Game Of Thrones et de la longue saga des Avengers au cinéma.

Le succès de Endgame et des films précédents a toujours interrogé les plus critiques. Certes, les films sont discutables mais ils plaisent au grand public, à ceux qui ne recherchent pas des films parfaits mais du divertissement. Mais pour Fredéric Martel de France Culture, c’est quelque chose d’incompréhensible.

L’article a fait un bad buzz assez important sur Twitter. Effectivement, complétement à côté de son sujet, cet article tente et échoue à expliquer sa problématique.

Pour Game Of Thrones, le constat est différent. La saga semble s’être terminée d’une façon moins efficace que chez les Avengers. Le journaliste Sébastien Mauge chez Télérama a, à juste titre, poussé une petite gueulante sur ces dits-fans qui souhaitent que toute oeuvre aille dans leur sens, celui de la logique pour satisfaire leurs propres souhaits.

Le fan-service, dans toutes ces formes, a toujours été un cancer critique. Et il démontre bien qu’il faut laisser seuls maitres les showrunners.

Les fans, toujours, ont permis à Endgame de dépasser Avatar puisque Marvel a sorti une version du film avec deux scènes en plus.

Le calme enfin là, nous voguions à nouveau l’esprit léger des affronts précédents. A la sortie d’un métro, nous nous retrouvons devant une affiche :

bad buzz - Ciné et séries : le meilleur et le pire de la comm' 2019

Alors soit. A Star is Born peut être oublié (oui, on n’a pas trouvé ça foufou) mais de là à pousser le vice de vendre un film sur une phrase sortie assurément d’une review d’un visiteur de Time Out (site de recommandations), on va loin. Trop loin?

Bizarre que Netflix n’a pas encore fait son petit coup de comm’ ridicule? Oh, son CM s’en charge bien tous les jours à imposer une façon de penser malsaine. Mais la compagnie a mis en ligne l’attendue et déjà oubliée saison 3 de La Casa de Papel. Quelques semaines après la mise en ligne, petit bonus pour les fans : Netflix rajoute une scène avec Neymar !

Il était déjà prévu mais les accusations de violences sexuelles étaient encore toutes fraiches envers le joueur de foot.

A la rentrée, les cinéphiles attendaient la sortie du dernier Rambo, toujours porté par Sly. A ce titre, il s’est amusé (ou son agence marketing) à faire un résumé des précédents films en utilisant les différents formats qui ont adapté le eprsonnage de Rambo comme le jeu vidéo ou le dessin animé ! Génial.

Netflix encore, en septembre, se vante de proposer South Park.

Pas de chance, Amazon Prime Video saute sur l’occasion pour répondre à un internaute qui se demander pourquoi les 15 premières saisons n’étaient pas disponibles.

De bonne guerre ! Seulement, ce n’est pas fini. Prime ne respecte pas la date de mise en ligne et Netflix, de son côté, semble ne pas avoir tous les épisodes promis !

Trop de comm’ tue la comm’….

Le mois d’après, Prime, qui est réputé pour offrir un service encore très bancal avec des séries non sous-titrées ou mal référencées, a la bonne idée de proposer la bande-annonce de Jack Ryan... en breton. L’énergie est présente là où il ne faut pas.

En octobre, on attend impatiemment la récompense de l’influenceur pop-culture de l’année, non ? Non, car la liste est toujours assez ridicule avec des instagrammeurs plus ou moins connues et qui sont tout sauf des références en pop-culture… Jugez plutôt.

Les internautes ont beau commenté avec humour et ironie, ça ne semble pas gêner ce petit microcosme de l’influence web.

Quelques jours après, Melty, jamais à l’abri d’un mauvais choix de sujet, propose un quiz pour savoir quelle actrice de Stranger Things succombera à nos avances ! Malin? Si on met dans les propositions une mineure de 15 ans, c’est une autre forme de malice…

 

A tirer sur la corde du buzz, du mot-clé, de la tendance, on oublie forcément les fonctionnements et les logiques de cibles qui n’ont pas les mêmes automatismes. La réception d’un message ne peut pas être le même pour tout le monde. On uniformise la facilité et on privilégie l’instant-gagnant.

 

Avatar
Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire