La sécurité des réseaux informatiques professionnels est souvent fragilisée par des erreurs humaines et des comportements inadaptés des utilisateurs. Des failles dans lesquelles s’engouffrent les hackers pour tenter de mettre la main sur les données sensibles des entreprises. Face à cette menace, des audits et des formations cybersécurité sont de plus en plus souvent proposées à l’ensemble des collaborateurs.

Selon le baromètre Cybersécurité 2019 de la revue professionnelle Usine Nouvelle (en partenariat avec Hub One et Sylob), les deux principales craintes des entreprises françaises en matière de cyber malveillance ont trait à des actions délibérées d’employés corrompus et/ou démotivés (54%), ou à des erreurs humaines involontaires (53%).

Avec le développement et la mise en place de solutions logicielles et technologiques robustes de cybersécurité actualisées en temps réel, les hackers privilégient désormais des approches hybrides et profitent souvent d’éléments internes, imprudents ou malveillants, pour pénétrer dans les systèmes d’information des entreprises.

Face à ces comportements à risque, de plus en plus d’entreprises décident d’effectuer des audits globaux de leur cybersécurité allant au-delà des failles potentielles de systèmes, mais également de proposer des formations à l’ensemble des collaborateurs pour limiter les pratiques à risque et rehausser la sécurité des comportements.

Hub One, l’opérateur Télécom à destination des entreprises, est aussi l’un des leaders français du secteur de la cybersécurité à travers son département spécialisé Sysdream. Il propose par exemple toute une gamme d’audits et de formations pour accompagner les entreprises dans leurs efforts d’adaptation aux menaces cybers.

Parmi les offres proposées à ses clients, un test d’intrusion global d’une durée et d’une envergure inédite, baptisé Red Team. Un test d’intrusion mêlant opérations purement cyber (phishing, intrusion système,…) à des tentatives d’intrusions physiques et d’accès directs aux réseaux et informations sensibles.

Les opérations Red Team, qui s’étalent sur plusieurs semaines, avec des attaques successives et combinées, permettent de dresser un bilan complet de la situation cybersécurité d’une entreprise et de poser les bases de formations nécessaires pour donner aux collaborateurs des outils efficaces d’amélioration de leurs pratiques.