circle
Actus Hors Salles

CERCLE : dans le fond, ils ont raison

Déjà derrière un projet ambitieux dans la forme avec The Vault, fausse télé réalité aux accents de Cube, Aaron Hann et Mario Miscione reviennent avec un long-métrage qui peut faire parler et réfléchir, Circle, disponible sur Netflix.

Circle / Cercle a un high concept d’une simplicité déconcertante. 50 personnes se retrouvent debout en cercle, chacun posté dans un rond rouge qu’ils ne doivent pas dépasser sous peine d’être éliminés, et morts. Au bout de quelques minutes, tout le monde est conscient et se demande dans quelle galère ils sont tombés. Rapidement, on comprend que les aliens ont débarqué sur la planète et que tout le monde a essayé de fuir. Pour rajouter un peu de pression, un son se fait entendre tel un compte à rebours toutes les deux minutes. Une personne est tuée à chaque intervalle.

Avatar
Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

7 Replies to “CERCLE : dans le fond, ils ont raison

  1. À la fin on voit plusieurs femmes enceintes, des enfants tenue par des gens qui ne semblent pas être leur parent…
    Le gars se remémore qu’au début il pensait que la fillette ou la femme enceinte allait gagner. Visiblement c’est ce qu’il s’est passé dans certains groupes à en voir les survivants…

  2. Excellent ! Serait génial en théâtre..
    La fin est aussi  » à vous de voter » …

    Une remise de pions pour un nouveau « jeu » Ou LA sélection pour un nouveau monde ?

    1. Chaque groupe est un échantillon représentatif de sa région, et à la fin il ne reste qu’1/50 individu supposément le « meilleur » (dans le groupe qu’on suit, c’est le bâtard manipulateur, mais dans la plupart ce sera plutôt un enfant ou une future maman). Donc a priori les extraterrestres procèdent à une épuration de 98% de la population, en profitant au passage pour recueillir des informations sur le fonctionnement de la morale humaine.

  3. Chouette film; on a clairement l’impression que les extraterrestres veulent faire le tri mais sans avoir à choisir eux-même ! J’ai eu un peu de mal à rentrer dans le film mais on se laisse prendre au jeu une fois lancé….

Laisser un commentaire