monte-carlo-2022
Actus

61e Festival de Télévision de Monte-Carlo : ouverture

Nous revoici à Monte-Carlo sur la côte Méditérannéenne pour le Festival de télévision qui revient en grande forme cette année après une édition limitée l’an dernier.

Il faisait chaud ce vendredi 17 juin à l’ouverture du 61ème Festival de Télévision. Sur un tapis rouge bleu (!), le public s’était donné rendez-vous pour croiser les invités de cette édition.

Les iconiques acteurs de K-2000, Rick Hunter, Docteur Quinn ou Lost étaient là. En effet, David Hasselhoff viendra présenter Ze Network, sa nouvelle série dans laquelle il joue son propre rôle. Matthew Fox, lui, est venu pour l’avant-première mondiale de Last Light, adaptation en mini-série du roman  d’Alex Scarrow.

Le pétrochimiste Andy Yeats, un expert dans le domaine, réalise, lors d’un voyage d’affaires au Moyen-Orient, que ses pires craintes sont en train de se réaliser. Si quelque chose empêchait l’approvisionnement en pétrole sur toute la planète, cela déclencherait une réaction en chaîne : les transports seraient paralysés ; les fournitures cesseraient d’être livrées ; et les forces de l’ordre seraient débordées. Sa fille adolescente, Laura, est seule à la maison à Londres tandis que sa femme, Elena, et son jeune fils, Sam, sont à Paris. Au milieu de ce chaos, chaque membre de la famille va tout sacrifier pour se retrouver, malgré la distance et les dangers qui les séparent.

Joanne Froggatt (Downton Abbey) est également au casting.

Jane Seymour et Stéphanie Kramer accompagnent Eric Close (FBI Portés Disparus) en tant qu’anciens jurys. Neal McDonough (Desperate Housewives) préside le Jury Fiction composé du producteur britannique Richard Fee, d’Adriana Karembeu, Joséphine Jobert (Foudre), Anna Marsh, PDG de STUDIOCANAL, l’acteur serbe Darko Peric et Danna Stern la fondatrice de « yes Studios » en Israél.

S.A.S la Princesse Charlène a remis la toute première Nymphe d’Or du Meilleur Espoir International à l’acteur français Théo Christine (La Guerre des mondes, SKAM, Suprêmes).

Dans son discours, S.A.S. le Prince Albert II a déclaré : « Notre Festival a depuis toujours mis à l’honneur d’une part, la créativité, la qualité de la production fiction et d’autre part, le travail journalistique crucial pour notre compréhension des réels enjeux, des grands équilibres géopolitiques et économiques du monde dans lequel nous vivons. Sa programmation évolue constamment en intégrant les évolutions technologiques qui ont bouleversé notre mode de consommation d’images notamment avec le développement des plateformes digitales. »

Laurent Puons, Vice-Président Délégué, a ajouté : « À l’âge d’or du contenu et du divertissement, il ne fait aucun doute que notre Festival est devenu la référence dans la promotion de l’industrie télévisuelle internationale. Grâce à une programmation riche et variée qui met en lumière les meilleurs programmes et talents du moment, que ce soit devant ou derrière la caméra, nous sommes impatients de vous présenter au cours des cinq prochains jours, une édition qui s’annonce passionnante. »

Tom Witwicky
Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *