Déjà 3 saisons passées pour la comédie portée par Will Forte sur ce dernier homme qui n’est plus tout seul depuis bien longtemps.

Spoilers sur les épisodes

Episode 3 – Skeleton Crew

Ce qui devait arriver arriva, la série ne parvient plus à garder ces personnages secondaires. Un statu quo semble se dessiner à la fin de l’épisode. L’arc Pamela permettait à la série d’ouvrir sur quelque chose de différent et de, pourquoi pas, terminer l’histoire (les audiences ne sont pas fameuses). Kristen Wiig nous offre un petit festival (la scène du massage est formidable) qui renvoie Will Forte dans les cordes. D’ailleurs, l’épisode étonne par la présence quasi au troisième plan de Tandy qui a deux phrases de textes. L’épisode parait étrange sans une vanne de Tandy.

En se concentrant sur Pamela et Glenn, l’épisode étonne. L’intrigue secondaire – Todd et son désir d’aller au Mexique – semble un peu exagérée et maladroite. C’est la teneur glauque de l’épisode qui permet de maintenir un intérêt certain. On se retrouve avec l’épidémie qui a décimé la planète au centre des discussions et des réactions. Ce petit côté noir est clairement un trait qu’il faut plus souvent appuyer pour donner un peu plus d’épaisseur à une série comique qui en manque de plus en plus.

Episode 2 – Stocko Syndrome

Avec deux intrigues en parallèles à deux endroits différents, la série fait quelque chose de quasi inédit (on ne parle pas de Gail coincée dans l’ascenseur qui ne faisait pas la poids). Deux problèmes se posent et empêchent l’épisode de décoller. Les deux roues libres de Wiig et Forte peinent à convaincre et l’ajout de Glenn le naufragé – Chris Elliott, une tête très connue vue partout – nous rappelle que l’acteur est insupportable.

L’épisode suit son cours et Tandy arrive enfin à faire sourire avec un gag très décalé sur le chien de Pamela. A partir de là, l’épisode intéresse par une implication des personnages. Le lien entre Carol et Tandy existe enfin et les scènes avec Glenn fonctionne niveau empathie en remettant en perspective la situation de tous les personnages et de la série. L’épisode nous laisse vers des flots larges et une direction inconnue. On ne connaît pas encore la couleur de la saison et pour une fois, la curiosité pointe.

Episode 1 – M.U.B.A.R.

On avait laissé nos survivants sur un bateau, fuyant un nuage toxique. Pat était revenu pour les tuer mais Pamela (excellente Kristen Wiig) les en a débarassés.
La saison 4 reprend la seconde après cet événement. Pamela se présente ainsi qu’un nouvel arrivant, Rear Admiral Roy Billups, joué par Jack Black ! Ce caméo est extrêmement jouissif puisqu’à peine arrivé, il se fait descendre par Pat qui n’était toujours pas mort. A peine a-t-on le temps de se réjouir de ce guest qu’il fait déjà partie du passé.

Ils doivent se débarrasser des deux corps et Tandy a la bonne idée de décapiter Pat et de mettre les deux parties du corps dans deux jet-skis séparés pour éviter qu’il ne revienne. Les deux jet-skis se rejoignent pourtant en plein mer sous la surprise des personnages. On rit de bon coeur. Et ça faisait longtemps que ça n’était pas arrivé tellement la série jouait sur des ressorts un poil essorés.

The Last Man On Earth saison 4

La série revient en forme puisqu’elle propose un nouveau décor et de nouveaux rapports avec Pamela qui devient ce qu’on pouvait redouter : une cliente aux blagues de Tandy. Carol n’apprécie pas vraiment cette femme qui semble apprécier plus que de raison Tandy. Chaque personnage aura son bon mot et sa scène comique et tout fonctionne à merveille. La série ne tourne pas en rond et les dernières minutes promettent aussi beaucoup de nouvelles choses. On est vraiment heureux de voir Kristen Wiig dans la série, elle peut amener quelque chose de différent. Il manquait un antagoniste pour que la série soit un peu plus complète et pertinente. Nous voilà bien préparés à cette saison 4.