Si tard, il était si tard de James Kelman : au cœur de la déroute

Avec Si tard, il était si tard, James Kelman signe un récit étonnant au style hors norme qui intrigue et déroute à la fois. Paru le 10 septembre aux Editions Métailié, l’ouvrage a reçu le Booker Prize en 1994. Reconnu pour son style brut, acide et drôle, James Kelman signe ici un véritable tour de force narratif. Au terme d’un weekend de beuverie, Sammy se réveille un dimanche matin dans une rue de Glasgow, complètement désorienté. Ses chaussures lui ont été échangées, il n’a plus de portefeuille, ni d’ailleurs de souvenirs de ce qui a bien pu se passer...

Read More