Le New York de Listen Up Philip

Entre film indépendant et d’auteur, le film le plus égocentrique en ce début d’année revient sans doute à Listen Up Philip, qui est la quintessence même du mumblecore. Tragicomédie jusqu’au bout de la voix-off d’Eric Bogosian, le Philip fait référence à Philip Roth, auteur américain bien cynique (qui a d’ailleurs été publié dans le New Yorker, tiens). Listen Up Philip fait tangiblement penser à son Ghost Writer où un jeune auteur renommé, tout comme Philip de notre film dont le second livre va être publié, va se retrouver chez l’un des auteurs qu’il idolâtre, qu’on retrouve en Ike. On...

Read More