Les pêchers, la rentrée de Claire Castillon : déception

Grande amatrice des nouvelles de Claire Castillon, j’attendais son roman Les pêchers avec beaucoup d’impatience et de curiosité. Il paraît aujourd’hui aux éditions de l’Olivier. Ce roman à trois voix a beau être servi par un style impeccable, il ne parvient pas à nous accrocher jusqu’à la fin. Certains passages, longs et répétitifs, confirme le talent de l’auteure pour la nouvelle plus que pour le roman… Dans Les pêchers, Claire Castillon donne la parole à trois personnages féminins, dont une enfant. La première voix, celle de Tamara, est la plus réussie. Cette femme semble prisonnière de son mari Claude,...

Read More