Manchester by the Sea : faire plier le réel jusqu’à le briser en deux

Aller au cinéma sans savoir ce que l’on va voir, ça a quelque chose de réjouissant. On débarque dans le bâtiment et on choisit sur place. Et pourquoi pas ce film présenté au dernier Showeb, que j’avais dû quitter trop tôt ? Dire que j’aurais pu rater Manchester by the Sea…  Si le film avait été français, « les gens » l’auraient détesté. C’est comme ça, on accepte beaucoup d’un film d’outre manche, parce que le « cinéma français » ne sait faire que des drames, c’est bien connu. Seulement, quand les américains proposent un drame à la française, le monde crie au...

Read More