The Immigrant : le blues de Lady Liberty (Arras Film Festival)

Avec « The Immigrant », James Gray livre sa propre vision du New York des années 1920. Mais se perd dans une symbolique trop littérale, malgré une réalisation classieuse et sublime. « The Immigrant » c’est d’abord une histoire d’icônes. La statue de la Liberté ouvre le film, vue de dos depuis Ellis Island, et surtout son personnage principal, l’immigrante polonaise en question, Ewa Cybulski, incarnée par Marion Cotillard. On passe beaucoup de temps avec le visage de Cotillard, cadrée en plan serré, même lorsqu’elle sera amenée de force sur scène en tant que Lady Liberty, dans le spectacle monté par l’omniprésent Bruno...

Read More