La Belle Jeunesse : Un Jour En Espagne

Jaime Rosales dépeint une jeunesse espagnole passionnée mais enfermée dans le carcan de la misère et des projets sans lendemain, à travers « La Belle Jeunesse ». L’amertume semble l’emporter, mais la créativité formelle aussi. Natalia et Carlos ont la vingtaine, ils sont amoureux, mais pauvres et vivant encore plus ou moins aux crochets de leurs parents, avec des petits boulots qui ne paient pas assez, et une crise qui rafle tout, y compris -presque- l’espoir. La proposition de cinéma qui suit est brute de décoffrage, et raconte leur quotidien sans fards, avec une mère conciliante mais dépassée, des embrouilles qui...

Read More