Grave : non, au fond, pas tant que ça

Il est né, le divin enfant. Enfin c’est ce qu’on entend partout sur Twitter, qui fête le renouveau du cinéma français avec la sortie de Grave, premier film de Julia Ducournau. Pour un résultat convaincant, et très inspiré. Nouvelle venue dans une école de vétérinaires, Justine est sage, réservée et végétarienne. Mais les difficiles séances d’intégration à son nouvel univers pourraient bien changer la donne… Jusqu’à l’excès. Quand le cinéma de genre est fait par de grands réalisateurs français, on parle d’élitisme et on y va pas. Non, je ne me suis toujours pas remis de l’accueil réservé par...

Read More