Étiquette : épouvante

The Witch : péché fascinant

Alors que quelques grosses maisons de production américaines se disputent le gâteau fort garni qu’est le cinéma d’horreur, quelques films indés continuent à voir le jour dans cette sphère obscure qu’est le cinéma DTV (voir VOD). Mais si il en est un qui fait sensation dans chaque festival où il est diffusé, c’est bien The Witch. Imaginez la terreur, absolue. Notre génération, il faut bien le dire, pense avoir tout inventé en ce qui concerne le cinéma dit d’épouvante. D’excellents films aboutis ont en effet vu le jour ces dernières années, comme le premier Paranormal Activity, les Insidious, The...

Read More

Sinister 2 : Dawn Of The Bughuul

Il y a trois ans sortait Sinister, production Jason Blum (Paranormal Activity, Insidious, The Conjuring…). Réalisé par Scott Derrickson (Hellraiser Inferno, L’Exorcisme d’Emily Rose, et bientôt le très attendu Dr Strange), le film s’était révélé une véritable perle du genre, angoissante et surprenante du début à la fin. Le film ayant bien marché au box-office malgré une distribution sabordée dans les salles françaises (le film sortait durant les dégradations de salle de Paranormal Activity 4), une suite, sobrement baptisée Sinister 2, a rapidement été mise en chantier, avec le retour de Scott Derrickson en simple scénariste, et à la réalisation...

Read More

Unfriended, de la naissance du non-film

Bien que considéré par beaucoup de cinéphiles comme le genre de la facilité, voir de la médiocrité, force est de reconnaître que le genre du film d’horreur a souvent su s’approprier les trouvailles filmiques de l’évolution du cinéma pour en tirer de bonnes choses. C’est l’exemple du Blair Witch Project ou de Paranormal Activity, qui ont su à leur manière renouveler le found footage. Mais un autre cas de figure est beaucoup plus rare, et c’est celui que représente Unfriended. Tourné avec un budget tout à fait dérisoire et dans un laps de temps record (1 million de dollars...

Read More

« Annabelle », de John R. Leonetti : Child´s Play

Vendredi soir dernier, le 3/10, avait lieu au cinéma Max Linder une grande manifestation en l’honneur du dernier film estampillé « James Wan » (sans être toutefois réalisé par lui), Annabelle. Bénéficiant d’une production stupéfiante, le film était précédé d’une séance photo avec la poupée au centre du film, d’une déambulation d’une personne en cosplay en rapport avec le film, ainsi que, pour les plus chanceux, une interview pour une chaine de télé nationale. Au delà donc d’un film réussi, la soirée elle-même le fut. Passons maintenant sans plus tarder à la critique ! Depuis le retour triomphale de James Wan...

Read More