Baby Boss : travaux de rêves imitant les illuminés

Baby Boss est la nouvelle pierre fondatrice de la nouvelle DreamWorks après le bien accueilli Les Trolls et avant le redouté (par moi aussi maintenant, c’est malin) Shrek 5. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’est pas ça qui va rassurer les cinéphiles sur le futur de ce qui fut autrefois un des piliers de l’animation américaine. Comment a-t-on pu en arriver là. Dreamworks a un passif du tonnerre avec l’excellente franchise Shrek, les enthousiasmants Kung Fu Panda, et quelques films seuls sympathiques, mais touche dans ce Baby Boss le fond sur tous les points. Écrire...

Read More