Foo Fighters – Wasting Light (2011)

  Sortie 12 avril 2011 4 ans après Echoes, Silence, Patience and Grace, les Foo Fighters reviennent avec leur septième album studio intitulé Wasting Light. Un album efficace qui devrait plaire autant aux fans qu’aux novices.   No. Titre Durée 1. « Bridge Burning »   4:47 2. « Rope »   4:19 3. « Dear Rosemary »   4:26 4. « White Limo »   3:22 5. « Arlandria »   4:28 6. « These Days »   4:58 7. « Back & Forth »   3:52 8. « A Matter of Time »   4:36 9. « Miss the Misery »   4:33 10. « I Should Have Known »   4:16 11. « Walk »   4:16 Total : 47:53  A écouter ici Je ne suis pas un grand connaisseur des albums du groupe mais je connais assez bien leurs singles. Wasting Light contient une demi-douzaine de hits en puissance comme l’efficace Bridge Burning, chanson débutant l’album qui, à l’instar de The pretender ou In Your Honor ou All My Life des trois précédents albums, démarre du feu de Dieu ! Bridge Bruning a une introduction ultra efficace et si le rythme diminue un poil pendant la chanson, elle réussit le pari d’accrocher d’entrée. Le single Rope avec son rythme assez cassé et son riff en boucle persiste dans la puissance. [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=kbpqZT_56Ns] Ensuite Wasting Light prend son rythme de croisière,  Back and Forth, Arlandria et  Dear Rosemary sont représentatifs de l’album, bonne intro, couplets un peu arythmiques et refrain ultra entraînant, des chansons qui tirent quand même l’album vers le haut. Avec White Limo, gros morceau rock avec un chant saturé au possible, les Foo se fond plaisir. C’est d’ailleurs...

Read More