Étiquette : CEFF

Champs-Elysées Film Festival 2015 : la programmation

Le Festival est devenu une référence depuis 2012. Alliant programmation de qualité et avant-premières, le Champs-Elysées Film Festival a dévoilé sa programmation pour cette année. Le Festival aura lieu du 10 au 16 juin sous la présidence d’Emilie Dequenne et Jeremy Irons. Découvrez le programme. Invités d’honneur : William Friedkin, Alan Parker, Josh & Benny Safdie, Euzhan Palcy.   LONGS MÉTRAGES INDÉPENDANTS AMÉRICAINS APPLESAUCE Onur Tukel (91’) comédie dramatique. Tous les mardis soir, l’animateur de radio Stevie Bricks invite ses auditeurs à appeler pour raconter leurs histoires. Et ce soir, Ron Welz est prêt à raconter la sienne. Mais...

Read More

Albert à l’Ouest, de Seth McFarlane : au Far West, rien de nouveau…

McFarlane, que cela soit dit, est typiquement à l’image des réalisateurs américains que j’ai du mal à apprécier, même avec la meilleure volonté du monde. Auteur d’une série plus ou moins identique aux Simpsons ou à South Park (sans pour autant réussir à atteindre leur niveau de qualité), il est également réalisateur d’un film assez drôle mais oubliable et sauvé par ses interprètes, le surestimé « Ted ». Albert à l’Ouest, nouveau McFarlane reprend le style narratif du précédent film: introduit par une voix-off rigolarde, il nous conte l’histoire d’un looser qui ne bouge jamais le petit doigt pour améliorer sa vie, si...

Read More

Jersey Boys, de Clint Eastwood: the Scorcese Effect

Présenté au Champs-Elysées Film Festival, Jersey Boys sort aujourd’hui. Il est difficile de résumer en quelques lignes la carrière de Clint Eastwood. D’abord cowboy pour Sergio Leone, il s’est vite tourné vers la réalisation, avec une filmographie pour le moins éclectique : un drame avec « Million Dollar Baby », un biopic avec « J.Edgar », et j’en passe, Clinty a prouvé qu’il savait y faire dans de nombreux domaines. Et « Jersey Boys », son dernier né, ne fait pas exception à la lettre. Inspiré de la vie d’artistes musicaux pop-rock bien connu des 70’s, les Four Seasons, le film est une véritable réussite, et...

Read More

Kiss of the Damned, de Xan Cassavetes: Real Vampires.

Adrien continue de couvrir le Festival des Champs Elysées avec Kiss Of The Damned, film toujours inédit dans nos contrées. Voici l’histoire d’une rencontre, entre un humain et un vampire. Ils tombent tout de suite amoureux mais ne peuvent construire une relation en raison de la nature vampiresque de l’un d’eux. Il va donc falloir que l’humain soit mordu pour devenir un vampire. Dissipons les doutes tout de suite: Kiss Of the Damned n’est pas un remake de « Twilight » (on évitera de critiquer ce dernier ici, tirer sur l’ambulance c’est pas notre genre… Hein?). Enfin si, tiens, c’est un...

Read More

Ping Pong Summer, de Michael Tully : The Eye of the Tiger

Un film peut être réussi pour plusieurs raisons. Il peut être intelligent, faire réfléchir le spectateur, l’impressionner graphiquement, et plus encore. Ce qui me plaît, moi, au cinéma, c’est le fait de ressentir des choses, j’aime que le film me touche droit au cœur, j’aime quand je me sens concerné. Cela dépend du spectateur bien sûr, mais je crois que c’est une des choses les plus compliquées a transmettre au cinéma, les sentiments. Été 1985. Radford Miracle et sa famille posent leurs valises à Ocean City, Maryland pour les grandes vacances. Jeune adolescent solitaire mais sympathique, Rad est obsédé...

Read More