Before I Disappear en bref

Mieux vaut tard que jamais, un film indépendant et torturé, Before I Disappear n’est pas à regarder en période de déprime. Before I Disappear prenait en fait la forme d’un court-métrage intitulé Curfew de Shawn Christensen datant de 2012 qui a remporté l’Oscar du court-métrage. Mais il a eu l’opportunité de le transformer en long-métrage, grâce à l’aide de Paul Wesley notamment, et le résultat est enfin sorti sur nos écrans le 2 décembre dernier (encore diffusé dans quelques cinémas choisis). Richie touche le fond d’une dépression totale. Le film s’ouvre sur sa lettre d’adieu à sa petite-amie décédée...

Read More