Étiquette : amélie nothomb

Amélie Nothomb, Le crime du comte Neville : château, mon beau château

Avec une précision et une régularité dignes d’un métronome, Amélie Nothomb propose chaque année à ses lecteurs – dont beaucoup sont des fans depuis de longues années – un nouveau livre à la fin du mois d’août. Une bien belle façon d’entamer la rentrée littéraire. Fidèle à Albin Michel, son éditeur historique, la romancière belge n’a pas manqué le rendez-vous de 2015 avec son 24ème titre : Le crime du comte Neville. L’histoire se passe en Belgique, dans le fin fond de l’Ardenne. Une voyante annonce à Henri Neville qu’il va tuer l’un de ses invités lors de la garden-party...

Read More

Amélie Nothomb fait sa rentrée avec Pétronille

Comme chaque année, Amélie Nothomb sort son nouveau roman pour la rentrée littéraire chez Albin Michel. C’est devenu une habitude depuis longtemps maintenant. Pas de réel suspense donc quant à l’événement, mais toujours une impatience et des interrogations sur le contenu. Annoncé à 200.000 exemplaires, Pétronille fera sûrement beaucoup parler de lui. Et à raison. Car c’est un bon Nothomb. On reconnait la plume de l’auteure : c’est bien son style, son humour, sa façon inégalable de raconter les situations absurdes. Amélie nous ravit, et on en redemande. Nous sommes en 1997 : Amélie Nothomb connait déjà un beau...

Read More

Une rentrée littéraire historique et écolo

La rentrée littéraire comptera 607 romans cette année. Des têtes d’affiche telles que Emmanuel Carrère, Amélie Nothomb, David Foenkinos, Frédéric Beigbeder et Grégoire Delacourt côté roman français, Thomas Pynchon et Alice Munro côté étranger. La plupart mettant l’accent sur l’Histoire et l’écologie. 607 romans, littérature française et étrangère confondues, dont 404 romans français et 75 premiers romans. Une rentrée littéraire plus importante en nombre que l’année dernière, et qui va miser sur ses « poids lourds » annoncés. Ces poids lourds de la rentrée littéraire 2014 délaissent le romanesque pur pour lequel ils sont connus, pour adopter un penchant plus historique....

Read More