L’épisode 9 de Rick and Morty nous emmène du côté de Beth pour un épisode délicat.

La famille a été un peu laisse de côté cette saison. Pourtant, avec le divorce de Jerry et Beth, la situation pouvait se prêter à traiter des principaux touchés. Au final, à part de brèves apparitions de Jerry, Beth était oubliée. Pour cet épisode, on nous propose une histoire presque touchante. Apprenant que le père d’un vieil ami d’enfance va être exécuté, Beth se remémore le moment où elle jouait dans Froopy Land, un monde imaginaire… que Rick lui a créée !

Cette idée excellente nous emmène donc dans ce monde très coloré où Beth aurait laissé cet ami. On se retrouve alors devant un monde peuplé d’étranges créatures consanguines. Derrière l’horreur manifeste de l’origine de tout ce peuple (et on ira franchement dans la vanne de la consanguinité avec un spectacle très drôle) se cache une histoire assez glauque et triste d’un ami abandonné. Le pitch pourrait donner un très bon Tim Burton. Du côté de Jerry, Morty et Summer rendent visite à Jerry qui s’est trouvé une nouvelle compagne, Keara, une alien. Après quelques malentendus, Jerry et les enfants se retrouvent pourchassés par l’alien.

Les deux histoires n’arrivent cependant pas à nous accrocher. Il manque un on-ne-sait-quoi pour en faire un épisode pertinent. Certes, les idées sont là, comme toujours, le ton est aussi présent avec de beaux échanges entre Beth et Rick mais l’épisode manque de rythme et ne tient pas la longueur. Ce n’est pas faute de proposer un univers très graphique qui tranche avec tout ce qu’on a vu depuis le début de la série. Le personnage de Beth est peut-être peu charismatique pour nous transporter. Sa relation avec son père est bien dessinée dans cet épisode, peut-être un peu trop d’ailleurs. L’amour que porte Rick à sa fille étonne presque. Lui qui parait si gentil et serviable dans cet épisode nous apparaît comme trop humain.

L’épisode The ABC’s of Beth rassure sur quelques points importants tout de même. Les émotions peuvent être encore là quand la série ne tombe pas dans la noirceur habituelle. Les idées sont toujours pertinentes et joliment retranscrites. Et à un épisode de la fin de la saison (déjà), on attend avec impatience la conclusion de cette troisième année forte. Les premières images de The Rickchurian Mortydate  nous proposent une fin de saison portée vers l’action. On s’attend à belles révélations que le gouvernement cache à Rick et Morty…