[Critique] Insidious (2011)

De James Wan (Saw) avec Rose Byrne (X-Men First Class, Damages) et Patrick Wilson (Watchmen) Le film qui fait trop peur après Saw et Paranormal Activity, c’était celui-ci ! Non en fait, c’est l’arnaque du siècle, pire que les on-dit sur Paranormal Activity. Insidious est un train fantôme. Un couple avec trois enfants emménagent dans leur nouvelle maison quand leur fils tombe dans une sorte de coma. Dès lors, la maison semble l’objet de phénomènes étranges. Après une séquence pré-générique totalement old school et déjà insupportable, le titre s’affiche en énorme avec une musique stridante digne des premiers films d’épouvante de la Hammer. On s’attend déjà au pire. Le film se met en place, on voit une petite famille agréable vivre leur vie jusqu’à ce que Dalton l’un de leur fils tombe d’une échelle et ne se réveille pas le lendemain. On peut penser que la prémisse est originale, le point de départ semble intéressant et faire un Paranormal Activity filmé normalement peut vraisemblablement marcher. Cependant, après une scène efficace sur fond d’alarme et de porte ouverte, le film tombe dans un festival de gimmicks maintes fois utilisés et râbachés. Le film est l’antithèse de Paranormal… avec trop de choses montrées. Le film se transforme alors en train fantôme, et on sait tous que ce genre d’attraction utilise des artifices pauvres et ridicules. Insidious va alors bouffer à tous les râteliers du film d’épouvante : des gamins qui rigolent,...

Read More

Simple Plan – Get Your Heart On! (2011)

Get Your Heart On! Sortie 21 juin 2011 Le groupe québécois revient enfin avec un nouvel album 3 ans et demi après le self-titled qui proposait un son nouveau. Qu’en est-il de ce chapitre ? Si on excepte toutes les chansons que le groupe nous a fait entendre depuis quelques temps, cet album peut-il nous surprendre ? No. Title Length 1. « You Suck at Love »   3:11 2. « Can’t Keep My Hands Off You » (feat. Rivers Cuomo) 3:21 3. « Jet Lag » (feat. Natasha Bedingfield) 3:24 4. « Astronaut »   3:41 5. « Loser of the Year »   3:26 6. « Anywhere Else But Here »   3:44 7. « Freaking Me Out » (feat. Alex Gaskarth de All Time Low) 3:07 8. « Summer Paradise » (feat. K’naan) 3:56 9. « Gone Too Soon »   3:16 10. « Last One Standing »   3:27 11. « This Song Saved My Life »   3:12 En effet, difficile d’aborder un album quand la moitié des chansons a déjà été entendue et appréciée. L’impression d’avoir les « restes » fait irrémédiablement baisser l’envie. Cela dit, l’album a le mérite d’être parfaitement fidèle au style du groupe ! You Suck At Love démarre fort. On retrouve les riffs bien foutus, le chant de Pierre et le rythme endiablé. La chanson est parfaitement calibrée pour être jouée en live avec des Oh Oh qui animeront les fosses les plus motivées. Le rythme ne faiblit jamais et l ‘album démarre sur de bonnes bases. [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=jagBu2bqI7c] On poursuit avec le magnifique Can’t Keep My Hands Off You avec River Cuomo de Weezer, un duo énergique, efficace, frais, bref un hit en puissance. En parlant de hit, Jet lag est la chanson suivante,...

Read More

T’écoutes quoi #3 : Simple Plan, Good Charlotte et Adele

Certaines chansons arrivent aux mauvais moments. Elles transcendent des émotions présentes, elles vous donnent des réponses… Parfois elles arrivent aux bons moments, elles vous réveillent, elles vous mettent de bonne humeur. Simple Plan – Thank You J’écoute beaucoup de SP en ce moment, le concert m’a poussé à redécouvrir le groupe. [youtube gPfXafZRnTU]   Good Charlotte – Counting Days Une chanson que j’ai découvert par hasard sur une webradio. [youtube 8KCQ7HJv3JM]   Adele – Someone Like You J’ai redécouvert la chanson, et en fait c’est une putain de tuerie… les paroles sont simples mais fortes, la voix, le rythme, la mélodie, c’est parfait. [youtube...

Read More

[Critique] X-Men : Le Commencement (2011)

De Matthew Vaughn (Layer Cake, Kick-Ass) avec James McAvoy (Wanted) et Michael Fassbender (Inglorious Bastards) 5ème film de la franchise, X-Men : Le Commencement (First Class) est une préquelle comme sait le faire Hollywood… Cependant, celle-ci est réussie 🙂 Voici donc la rencontre entre Charles Xavier et Erik Lansherr aka Professeur X et Magneto. A défaut d’avoir eu un film entièrement consacré à Magneto, nous avons une préquelle audacieuse avec le début des X-Men. Produit par Bryan Singer (les deux premiers X-Men côté réa) et réalisé par Matthew Vaughn, X-Men : First Class est un film réussi malgré un manque cruel d’ambition quand le projet fut lancé. Finalement, ce n’est pas du tout un film inintéressant, le casting, le rythme, la réalisation, l’histoire, tout emporte l’adhésion. Déjà, on ne s’ennuie que rarement dans ce film, principalement grâce à la musique omniprésente, brutale, militaire, et à un script qui enchaîne les scènes clés. Le film est avare en scènes spectaculaires mais il ne l’est pas en caractérisation de personnages. Le spectateur aimera voir évoluer Raven/Mystique, Magneto, X et même le Fauve dans un environnement réaliste. Rien n’est laissé au hasard pour rendre le film très ancré dans son époque avec une guerre de missiles Cuba/USA/URSS, des enjeux militaires mais surtout avec l’apparition des mutants et leur rôle dans la CIA. Un bémol toutefois, l’amitié entre Charles et Erik peine un peu à être crédible. Les enjeux sont tellement délicats qu’Erik oscille entre faux gentil et vrai méchant. A l’instar...

Read More

[Critique] Low Cost (2011)

De Maurice Barthélémy (Les Robin des Bois, Papa) avec Jean-Paul Rouve (Nos Jour Heureux) On le comparait déjà à Y’a t-il un pilote dans l’avion. Low Cost a un souci, l’humour est comme l’avion du film, il ne décolle pas. L’histoire est simple : un avion d’une compagnie Low Cost ne décolle pas de Djerba à cause d’un souci. Tous les passagers commencent à se révolter. Pour avoir vécu ça, je trouve que le film est déjà incohérent, on ne reste pas dans l’avion comme ça ! Cependant pour les besoins du film, on contourne la crédibilité et on fait un huis-clos délirant. D’un coup, on trouve un pilote et on peut décoller. Ah bon ? Le voyagiste fait faillite mais si on trouve un pilote on peut décoller ? Intéressant concept… Darmon joue un pilote à la retraite, le personnage était intéressant mais il tourne vite en rond et devient transparent pendant la dernière heure. La panoplie de personnages présentée n’est pas du tout à la hauteur du défi. Certes, ils ont leur particularité mais elle n’est jamais utilisé à bon escient et ralentit le métrage plutôt que de le transcender. Si Jean Paul Rouve joue bien le névrosé, le reste du casting est en deçà des espérances. Judith Godrèche est carrément dix pieds sous terre de son (pseudo) talent en jouant toujours faux chaque réplique. Darmon cabotine et peine à faire décrocher un sourire tellement on le sent...

Read More

[Concert] Simple Plan – Alhambra – 7 juin

Le groupe québécois s’est installé à Paris le temps d’un soir après un concert au Rock Am Ring la veille. Passer de dizaines de milliers de personnes à plusieurs centaines aurait pu entacher leur motivation. Il n’en est rien. Le concert était tout bonnement excellent ! 19h30, la salle se remplit de petites groupies émo, de chevelus ou de gens comme moi 😀 Il est 19h45 quand Me Vs Hero arrive sur scène pour chauffer le public déjà nombreux. Ce groupe anglais d’easycore, popcore, melodic hardcore, j’en passe et des meilleurs a mis le feu pendant 40 minutes. De grosses chansons bien grasses sont jouées, le souci avec ce genre de musique c’est qu’il y a toujours ce riff vombrissant de guitare et batterie qui vient dans les refrains et au final, tout se ressemble. A l’instar de Chunk ! No Captain Chunk ! , on tourne vite en rond. 20h40, Simple Plan arrive sur scène. D’une simplicité exemplaire, le groupe salue le public en français. Quel plaisir d’avoir un groupe francophone, les échanges se trouvent simplifiés et beaucoup plus fluides. Le groupe commence fort avec Shut Up.  Tous leurs tubes y passent, de Jump à I’ll Do Anything en passant par Welcome To My Life et côté nouveauté, Jet lag, Can’t keep my hands off you et Freakig me out (exclu live pour les Français) assurent vraiment en live et présage d’un bon album (sortie dans quelques semaines). Marie Mai joue la guest d’un soir...

Read More

[Critique] Fast 5 (2011)

Film de Justin Lin (Fast 4, Community) avec Paul Walker (Fast 1,2 et 4), Vin Diesel (Fast 1,2 et 4), Dwayne Johnson (Le Roi Scorpion) Après un épisode 4 qui a été le plus grand succès de la franchise, Fast Five déboule et offre un best-of des 4 films avec ni plus ni moins que la manière la moins délicate qui soit. Les 4 films n’ont jamais fait dans la dentelle, prouvant que les films de tunning ne sont pas très finauds. Celà dit, c’est avec efficacité et énergie que les 4 films étaient conçus. Le public sait à quoi s’attendre et au bout de 4 épisodes, il sait que rien ne changera. Il se trompe à moitié puisque ce Fast Five est davantage un film de casse qu’un film de bagnole. Après une scène d’intro courte mais efficace, on se retrouve devant le fait accompli : ce film aura zéro crédibilité. Que ce soit le plan, la manière de faire ou les réactions, tout est over the top. Rien n’est crédible, tout est arrangé pour que le script tienne la route. Les caméras, la police, les avis de recherche, le timing, les moyens employés, tout est simplifié pour faire avancer l’histoire. C’est là que le bas blesse, la crédibilité est très mise à mal et penser que la bande se cache dans un hangar avec connexion internet, qu’ils achètent un coffre fort, qu’ils volent des voitures de police et qu’ils sont recherchés dans tout...

Read More

[Critique] Monsieur Papa (2011)

De et avec Kad Merad, Michèle Laroque et Vincent Perez. Vu en projection test il y a plusieurs semaines, j’ai attendu la sortie pour en parler. Surtout ne vous attendez pas à une comédie…   Je vais faire court car le film ne vaut franchement pas la peine de s’étendre dessus. L’aspect esthétique du film rappelle un téléfilm produit pour TF1, rien n’est beau, rien n’est attrayant. Le sentiment est renforcé par Michèle Laroque qui n’a pas l’étoffe d’un premier rôle. L’histoire en elle-même aurait pu être drôle mais Kad Merad est vraiment avare en gag à part quand Olivier Barroux apparait. Le reste est terriblement plan-plan. Vincent Perez ne sert strictement à rien si ce n’est de rendre un peu plus épais le profil des personnages mais le côté professionnel des personnages est d’une inutilité flagrante. Les scènes sont pour la plupart dispensables, rien n’est montré ou raconté et quand on ose apporter un élément c’est avec maladresse. Pourquoi sur une seule scène on apprend que le petit garçon sait que son père n’est las sien? Et il le dit à une fille qu’on n’a jamais vu dans le métrage ? Non, Kad Merad a clairement raté son coup. Le seul point positif se trouve chez les deux papys de l’immeuble qui apportent un peu de fraîcheur qui n’ont aucune épaisseur et aucun poids dans l’histoire. Le film n’est ni drôle, ni poignant. Il tente de raconter une histoire qui...

Read More

Mes groupes favoris – Partie 2

On continue le tour d’horizons des groupes que j’aime suivre. Il y aura une partie 3 avec les groupes que j’aimerai découvrir un peu plus 🙂     ANGELS AND AIRWAVES Quand Tom Delonge de Blink-182 a décidé de monter un nouveau projet après Box Car Racer, je me suis demandé où il voulait en venir. Apparemment Box Car Racer était la musique qu’il voulait faire sans pour autant en être satisfait. Il créa donc Angels and Airwaves dit AvA (le nom de sa fille), groupe d’aéro-rock ? De Space-rock ? On ne sait pas vraiment tant leur musique est, à l’instar de celle de 30 Seconds To Mars, un mélange de plusieurs influences : des sonorités électroniques, une dimension de bande son cinéma, des paroles positives, un désir avoué et sincère de délivrer un message. Le premier single The Adventure m’a accroché de suite, la mélodie était très entêtante et le son nouveau. On avait dans nos oreilles, quelque chose qui dépassait le side-project, Blink-182 n’existait plus, Box Car Racer non plus, c’était une musique différente. L’album sorti, AvA faisait déjà le break face aux critiques et aux fans de Blink-182 : le groupe est un prolongement astucieux de Box Car Racer couplé à un univers poétique. Les intros sont longues et travaillées, le son est cristallin, la voix de Tom est transcendée. Presque forcé de faire différent, Tom a pioché dans des douleurs physiques (son dos) pour...

Read More

Mes groupes favoris

La saison des festivals approche et je me rappelle au bon souvenir de Rock Werchter et de Rock En Seine 2010. Voici donc les 10 groupes rock favoris de votre serviteur. Ce n’est pas un classement mais plutôt une vision globale. Et pas de Queens Of The Stone Age, Arcade Fire et autres groupes actuels 🙂 Ni d’ailleurs de Ac/DC, Pearl jam… BLINK-182 Groupe qui a fait émergé le punk rock californien dans les années 90, Blink est surtout connu pour son univers peuplé de nains à poil, de blagues salaces et de chansons ultra-rythmées. Blink ne fait pas une carrière internationale comme Green Day ou Muse, ils sont plutôt un groupe qui se suffit à lui-même. Tout le monde connaît mais personne n’écoute. Trop connoté « ado », beaucoup ont oublié qu’il y a eu un après Enema Of The State ! Leur séparation il y a quelques années avait peut-être sonné le glas de ces éternels ados. Il était temps de passer à autre chose ? Oui et non, prenons Take Off Your Pants and Jackets et Blink-182, deux albums totalement différents mais qui se sont nourris d’influences diverses (de leur notoriété, de leurs désirs, de leurs side-project) et qui, au-delà d’un album de rock mainstream a su transcender le matériel d’origine pour surprendre sur des chansons comme Stay Together For The Kids ou  I Miss You ou encore surprendre avec des collaborations avec Robert Smith des Cure. [youtube 9Ht5RZpzPqw] Il y a bien autre chose que All The Small Things...

Read More