Death Valley – 1×01/04

Série avec la fille de Ben dans Lost, le mec qu’on a vu dans une série mais on sait pas laquelle et d’autres gens inconnus. Oh My…. prenez Dead Set, l’excellente mini-série zombiesque, prenez REC, mélangez à la sauce MTV et vous aurez Death Valley, une tuerie ! Pour faire court, on suit une équipe de tournage et une équipe de flics à L.A.. La première filme la seconde. La région est la proie aux loups-garous, vampires et zombies, pourquoi? Comme ça. Et ça donne une série terriblement fun. Ca gicle, ça jure, c’est drôle, c’est rythmé et franchement c’est loin d’être con. On accepte le pitch de départ de suite, on ne se demande pas pourquoi la ville est une Bouche de l’Enfer ambulante, surtout que les flics ont des armes spécifiques, l’histoire est rendue crédible par des petites explications de cas, il y a un univers clairement établi dans la série. Les personnage s sont tous à la limite du benêt et du cliché mais le spectateur s’en fiche totalement ! Death valley est une bouffée d’air frais même si le genre ne se prêtait pas. L’équipe de tournage n’est qu’un prétexte pour apporter un petit plus et clairement le choix de réalisation ne rend pas service à ce sujet car la caméra type documentaire est autant utilisée lors que le point de vue est télévisuel que fictionnel....

Read More

HIMYM – 7×01 – The Best Man / 7×02 – The Naked Truth

6 ans déjà que la série existe, ça fait assez long dans le paysage télévisuel d’aujourd’hui ! Il faut dire que la série se porte très bien côté audiences avec un public toujours présent malgré une baisse sensible de qualité depuis deux ans. Cette saison 7 (la série est certaine d’avoir une saison 8) démarre sur un mariage, celui de Barney… est-ce un flash forward ? Eh bah oui, la série use et abuse des fausses pistes, on le sait, les deux épisodes le montrent d’ailleurs très bien avec Barney qui tente de reconquérir Nora ou Marshall qui doit ruiner le mariage de Punchie et on sait que ça arrivera à la toute fin, par le plus petit des hasards, quand les story lines lancées durant l’épisode seront prêtes à s’imbriquer pour une morale bien pensante. Episode type, classique mais contenant des choses qui vont lancer la saison : Robin et son crush pour Barney, Nora et Barney, le bébé de Lily (tout ça va nous faire chier en trois épisodes) et le retour de Ted en quête d’amour (il était temps). Que nous réserve le couple Barney / Nora ? peut-être vont-ils être d’une fraîcheur inattendue et délivrer des moments savoureux ? Qu’en est-il de Ted qui retrouve Victoria ? Marshal et Lily vont-ils tomber dans la caricature du couple attendant bébé ? Bébé va t-il ruiner la série ? Deux honnêtes épisodes avec une scène d’anthologie totalement hors propos (montrant les talents de Neil et...

Read More

Community – 3×01 – Biology 101

On recommence les critiques pour la saison 2011 – 2012 avec Community. Cette année, je tenterai de faire une rapide review de chaque épisode de chaque série que je vois. La folle équipe de Greendale est de retour avec un épisode assez survolté, au rythme de fou qui révèle quelques petites perles. On commence par une séquence musicale qui me fait regretter une chose : que la série n’ai pas tenté d’en faire un épisode complet sur le genre ! [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=wUxpGn9LsaE&feature=share] L’équipe est tellement douée, elle a réussi à fournir un épisode en pâte à modeler en peu de temps, à faire un morceau de dessin-animé, à détruire les décors et fournir des scripts totalement décalés ! Merde ! Le groupe a perdu Pierce et se rende à l’évidence que ce ne sera plus pareil. cependant il tente de revenir malgré les arguments de Jeff. Du côté du Dean, il a à faire à monsieur John Goodman en Dean au charisme redoutable. Abed a sa petite story line à lui avec le retour de Cougar Town en mid-season, ce qui le perturbe ^^ Excellentes scènes pour ceux qui ont l’esprit un peu ouvert sur le monde des séries. Chang vit dans l’aération et apparaît sporadiquement mais finit par trouver un nouveau rôle à la fin de l’épisode et qui va lancer un peu le personnage : il s’occupe de la sécurité du campus !...

Read More

[Concert] Reading Festival – vendredi 26 aout 2011

Se décider pour aller à un festival c’est avant tout pour plusieurs groupes qu’on aime. Surtout si on fait le déplacement jusqu’en Angleterre ! Je ne suis pas assez fou pour juste aller me mesurer aux anglais, délirer pendant trois jours et me rouler dans la boue aux sons de groupes méconnus. Après WERCHTER en Belgique l’année dernière, voici le READING FESTIVAL en Angleterre avec au programme pour ma part : New Found Glory, Rise Against, The Offspring et 30 Seconds To Mars. J’ai hésité à aller au READING car le billet était assez cher, il fallait trouver un logement et j’avais peur des anglais ^^ L’expérience WERCHTER m’a fait comprendre que les belges, les allemands, les hollandais mesuraient déjà 2 mètres à 14 ans et que dans une fosse, un ado de cet âge nourri essentiellement de chips et de bière ne peut qu’être « amical ». Je suis passé par Viagogo  pour trouver des places pas chères, et je suis tombé sur des places à moitié prix (soit 45 livres, =60 euros). On était en mars, soit des mois avant l’envoi des places aux acheteurs ! Viagogo a tendance à avoir mauvaise presse à cause des délais d’acheminement des places pouvant être reçues un jour avant l’évènement ! Après des mois d’attente et ne pouvant annuler (viagogo….) et surtout partant avec mon ex (qui ne l’était pas au moment de...

Read More

[Critique] Un Jour (2011)

Film de Lone Scherfig (Une éducation) avec Anen Hathaway (Valentine’s Day, Alice) et Jim Sturgess (Las Vegas 21) Adapté d’un bouquin assez connu, le film raconte une amitié assez spéciale de 20 ans. Le casting m’a de suite attiré et l’hsitoire paaraissait original, reste un film assez plan plan malgré le concept ! Emma et Dexter se sont connus à la remise des diplômes et ne vont plus se quitter… enfin ils vont plutôt se retrouver un jour par an, le 15 juillet. Pendant 20 ans. Anne Hathaway a une beauté fascinante, on la trouve repoussante au premier abord et dès qu’elle s’arrange un peu, c’est une bombasse. Cantonnée aux comédies romantiques depuis quelques temps, Anne s’en sort assez bien dans le côté dramatique, aidée par un Jim Sturgess que l’on voit trop peu ! L’histoire a du mal à décoller, la faute à un désir de raconter chaque année de leurs retrouvailles et malgré des efforts certains, on ne s’attache que peu aux personnages. Leur évolution n’est pas suffisamment palpable pour rendre les personnages épais. J’ai trouvé ça long à vrai dire. Il n’y a pas de gros évènements, on ne ressent pas leur « amitié amoureuse »… Le film suit les codes de la comédie romantique dans tous les cas avec un rapprochement certain et une fin presque prévisible. Pour tout vous dire j’étais chez mon médecin en train de lire un vieux Voici quand j’ai vu une photo...

Read More

[Critique] Destination Finale 5 (2011)

Film de Steven Quale (Effets Visuel sur Avatar) avec Tony Todd (les autres Destination Finale) et c’est tout. On continue la série des DF avec ce cinquième épisode qui reste fidèle au concept : des morts à la pelle jouissives et spectaculaires. Après le premier, classique du genre, le second très fun, un troisième correct et un quatrième très moyen, que nous réserve la mort cette fois ? Un twist ! On a beau dire que c’est toujours pareil, on va quand même voir Destination Finale ! Ecrit par Eric Heisserer  (derrière le soporifique Freddy 2010) et après un quatrième épisode qui avait été le plus grand succès de la franchise, Destination Finale 5 fait revenir la Faucheuse pour un boulot somme toute banale. On ne va pas s’éterniser sur le film, il est fait du même moule que les précédents, sauf qu’il contient peut-être la scène de catastrophe la plus impressionnante des 5 films ! La destruction du pont est fabuleuse (et en 3D, le vertige est bien présent !) pour une production de ce type. Les personnages ne sont pas révolutionnaires, on a toujours le couple, le pote, la jolie, la moche, le black, le petit… Les morts s’enchaînent sans vraiment que le film apporte un plus dans la mythologie de la série alors qu’elle en a bien besoin. Tony Todd joue le coroner tout en étant aussi lugubre que dans les précédents...

Read More

[Critique] Sexe Entre Amis (2011)

Titre V.O. :  Friends With Benefits Film de Will Gluck avec Justin Timberlake (The Social Network, Bad Teacher) et Mila Kunis (70’s Show) Tendance au 21ème siècle, les fuck friends ont été le sujet de deux films récents, No Strings Attached avec Kutcher et Portman, et celui-ci qui paraissait beaucoup plus osé. En fait, il est mieux emballé que le film du pourtant renommé Ivan Reitman (Ghostbusters, Jumeaux, Evolution, Junior…), il n’hésite pas à être un peu salace, a déjoué les clichés et à faire de Kunis/Timberlake, un couple dix fois plus réussi que Kutcher/Portman. L’histoire est simple, deux personnes font le pacte de devenir fuck friends et de ne pas s’attacher mais bien-sûr, nous sommes à Hollywood et ils finissent ensemble… encore que…   Le film s’amuse des clichés des comédies romantiques notamment en utilisant un faux film avec Rashida Jones (The Office, Park and Recreations) et Jason Segel (How I Met Your Mother) qui est un parfait exemple de niaiserie. Jaimie (Mila Kunis, adorable !) veut que sa vie soit un film alors que Dylan (impeccable Justin Timberlake) trouve ça affligeant. Le film part sur une relation très fun, les scènes intimes sont osées, les blagues sont salaces, on est à mille lieux des blagues propres sur elles du film de Reitman. Timberlake s’en sort très bien et se sent beaucoup très à l’aise avec Mila Kunis,...

Read More

Blink-182 : Neighborhoods s’annonce très bien !

(Article fait par votre serviteur pour le site EpicOrigins) Un critique du site américain NME a écrit une critique sur l’album, chanson par chanson et ça s’annonce plutôt pas mal ! Vous pouvez retrouver l’article original ici, mais voici une petite traduction rapide :   Ghost On The Dancefloor Ca n’aurait pas été acceptable pour Blink-182 de revenir avec une ballade. Tout commence avec une intro aux accents tribaux de Travis Barker et continue sur un gros riff de guitare. Tom Delonge garde le son épique qui est la marque de fabrique d’Angels and Airwaves.   Natives Celle-ci explose les enceintes, des guitares punk affrontent des vocaux distordus rapides. L’antithèse de Always avec un côté dark.  La thématique s’oriente vers ce style : « We’re having the time of our lives, even though we’re dying inside ».   Up All Night Des guitares spatiales et un rythme toujours aussi élevé. Les critiques sur ce titre sont justifiées vu le ton de l’album mais c’est une excellente chanson.   After Midnight Une chanson d’amour excellente pour un des meilleurs moments de l’album.   Interlude (Heart’s All Gone) Différent de « The Fallen Interlude« , il est composé de piano et d’un riff de guitare rappelant 30 Seconds to Mars.   Heart’s All Gone Dans le ton de   »Dude Ranch » et « ‘Cheshire Cat ».  Production minimale, batterie rapide, chant mélodieux, cette chanson est un bel hommage aux fans plus anciens.   Wishing Well Un autre style encore plus proche de « Enema Of The State » cette...

Read More

Les chaussures de Marty McFly en vente par Nike !

Le buzz est monté rapidement autour de cette annonce, Nike commercialise les baskets que Marty McFly porte dans Retour Vers le Futur !     Après une vidéo teaser montrant un entrepôt Nike, l’info a vite été officialisée : vous pouvez obtenir ces baskets ! [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=dnLEgsYx9uA] Pour être précis, dès aujourd’hui vous pouvez enchérir sur 1500 paires de ces chaussures sur ebay ! Un site a été mis en place, il est vraiment bien foutu. http://www.back4thefuture.com/ Même Christopher Lloyd a repris du service dans la peau de Doc Brown pour une vidéo parodique.              ...

Read More

[Concert] Yellowcard – 5 septembre 2011 – La Flèche D’Or

Un mot : EPIC. Je vous avais déjà parlé de Yellowcard (je reviendrai plus précisément sur eux dans la partie 3 de mon dossier sur les groupes que j’écoute) et après la claque que je me suis pris en les écoutant, je n’ai pas hésité longtemps à venir au concert. Mais le verdict est clair: je suis trop vieux pour ces conneries Premier concert de YC pour moi, je m’attendais à un peu de mouvement mais là ce fut dantesque ! Après avoir rejoint YCF aka Muriel et les autres du forum, le before fut très agréable, j’ai ENFIN vu mon p’tit Valentin ^^ qui est AWESOME like me. Par contre je n’ai aucun souvenir des noms des autres personnes :/ à part bien-sûr notre Muriel INTERNATIONALE ! On distribue nos cartons jaunes et on tente d’expliquer leur utilité ^^ On devait les brandir à un certain moment et surprendre le groupe mais peu de gens les ont brandi et le groupe n’a rien vu ! Aprés la bonne ambiance, les portes s’ouvrent et je découvre la salle qui est d’une taille assez surprenante puisque la scène est en fait à un mètre de moi sans que je m’en aperçoive ^^ L’attente fut longue et après quelques petits moments encore bien sympas, ME est arrivé. Sorte de clone de MUSE, ME est une surprise agréable malgré un genre totalement différent de YC. [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=-M54n0aDm0w&feature=player_embedded] Le chanteur a une voix...

Read More