Le 1er mars, nous étions invités pour tester la nouvelle console de Nintendo : la Nintendo Switch. Tous les gens qui me connaissent savent que je ne suis pas difficile à convaincre par Nintendo. Nintendo girl un jour, Nintendo girl toujours. C’est donc avec une certaine excitation, mais aussi une certaine appréhension, que je me suis rendue à cette présentation.

Une appréhension, car je voulais être objective. Ce qui, quand on parle de Nintendo, n’est pas facile pour moi. Nous découvrons la nouvelle console dès l’entrée. Nintendo a vraiment tout donné pour la conceptualisation de sa Switch. La console est petite, jolie, propose différentes alternatives pour s’adapter à la vie en mobilité. Les manettes sont on ne peut plus maniables et plutôt mignonnes. La diversité des devices permet d’en faire un peu ce que l’on veut au quotidien, ce qui est très appréciable.

Pour cette présentation en avant-première de la Nintendo Switch, l’accent a été mis sur les fameux jeux casual, qui ont fait son succès avec la Wii, et sur l’inénarrable Mario Kart. Pour ce dernier, deux propositions : le jeu sur un grand écran de télévision, et le jeu sur le petit écran du pad. Le jeu est visuellement top : une fluidité parfaite sur écran, des décors magnifiques et profonds, de jolies couleurs. Nous testons sur petit écran du pad. Bien sûr moins confortable visuellement que sur un grand écran, mais franchement fun et sympa. Les décors se déploient sans problème et on ne souffre pas de la taille de l’écran. On a le volant bien en main, qui n’est pas trop petit, contrairement à ce qu’on pourrait penser. C’est presque plus agréable que les gros volants des consoles précédentes.

Malheureusement, le nouveau Zelda spécial Nintendo Switch n’est pas présenté… -_-‘

Nous ne nous démontons pas et testons les jeux « casual ». C’est clairement sur eux que Nintendo mise tout ce soir. Parce que Nintendo, c’est un peu leur truc, quand même, le casual, depuis la Wii. Revenons un peu en arrière… La Wii a eu le succès qu’on lui connaît, mais Nintendo a rencontré quelques difficultés avec l’arrivée de la Wii U. Les adeptes de la Wii n’ont pas compris la nécessité d’acheter la Wii U. Quant aux gamers, ils ont apprécié ce nouveau pad, malgré le manque de communication de Nintendo le concernant. Sans parler d’une ludothèque décevante… notamment ce nouveau Zelda promis, qui n’est jamais arrivé ! La force de Nintendo a toujours été les jeux fun, les jeux mignons, mais surtout l’expérience de jeu, ce que l’on avait pas vraiment retrouvé avec la Wii U…

En toute objectivité, connaissant les défauts de Nintendo, j’avais hâte de voir si la Nintendo Switch les corrigeait. Actuellement, ne nous mentons pas, il est un peu tôt pour dire que la ludothèque a été ou sera corrigée. On sait que Zelda sort dès aujourd’hui, Mario Kart le 28 avril et Splatoon cet été. Il y aura probablement un nouveau Mario… mais on n’en sait pas plus. Parlons donc de l’expérience de jeu et de la prise en main des manettes. Car Nintendo a plutôt l’habitude de bien faire les choses à ce niveau-là.

On nous présente donc toute une rimbambelle de minis jeux casual (28 plus précisément) tels que le combat d’escrime, la boxe, le jeu des téléphones, le jeu des coffres, le fameux tir du Far West qui rappelle la fameuse application smartphone, etc. Des jeux familiaux parfaits. Mention spéciale au jeu de la traite des vaches, quand même… On ne l’avait pas vu venir, celui-là ! Il y a aussi « la bouteille secouée », sur le principe du jeu de la patate chaude. Très rigolo entre potes ou en famille.

Tout ceci est un peu déroutant au premier abord, car les manettes sont vraiment toutes petites. Mais cela s’avère rapidement génial. Les manettes sont vraiment ergonomiques. Il est fascinant de voir comme des manettes si petites peuvent être aussi précises et intelligentes. On a l’impression d’avoir les mains vides quand on fait de la boxe, du tir, ou autre. La manette est gyroscopique, elle vibre, elle saisit tous les mouvements de la main est dans tous les sens. Elle a un temps de réponse très fort.

On retrouve tout ce qui fait le charme et la force de Nintendo : un concept très familial et assez tranquille. On ne lui souhaite pas le même destin que la Wii U et on l’encourage à bien travailler sur la ludothèque ! Yes, you can ! C’est sûrement cela qui fera toute la différence sur l’avenir.

 

Merci à Nintendo pour ce chouette moment, très bien organisé !