Fièvre de sang : quand un assassin rencontre une prophétesse

0

Fièvre de sang est le troisième tome de la saga Les Sentinelles de l’auteure à succès Alexandra Ivy. Paru le 16 juin chez Milady, ce roman bit-lit nous fait découvrir de nouveaux personnages, qui devront se battre pour survivre à ce qui les attend.

Dans Fièvre de sang, nous retrouvons des personnages que l’on avait survolés dans les autres tomes des Sentinelles. Ce sont Bas, sentinelle, paria et assassin, et Myst, prophétesse qui a été vendue au plus offrant et maintenant en cavale, qui prennent les rênes de cette nouvelle aventure.

Depuis qu’on a kidnappé sa fille, Bas est d’une prudence extrême. Vivant en marge de la société parce que traqué par les Sentinelles de Valhalla, il pense être tranquillement à présent. C’était sans compter sur l’arrivée de Myst, la mère de sa fille, qu’il n’a pas revue depuis 5 ans, jour où celle-ci est venue déposer leur nourrisson dans ses appartements privés. Quel genre de femme ferait cela ? Bas et Myst n’ont passé qu’une soirée ensemble mais cette nuit continue à hanter l’assassin. Il l’a fait rechercher mais, malgré sa puissance et sa richesse, n’a jamais réussi à mettre la main sur elle. Et voici qu’elle se présente chez lui sans que sa surveillance ne l’ait détectée et déclare qu’elle veut revoir sa fille. Elle va devoir fournir des explications !

Myst est une femme traquée, épuisée de courir sans s’arrêter. Son retour chez Bas, initialement court, va durer bien plus longtemps que prévu à cause de l’obstination du père de sa fille. Celui-ci veut connaître tous ses secrets. Mais si Myst lui apprend qui elle est et ce qu’elle fera dans le futur, Bas et Molly seront en danger. Elle ne peut pas se le permettre. Pourtant, elle va devoir faire confiance à cet homme qu’elle n’a jamais pu oublier pour sauver sa vie, et celle de tous les habitants de Valhalla.

Fièvre de sang est un troisième tome captivant qui, malgré quelques lenteurs au début et une histoire d’amour un peu trop gnian-gnian, réussit à nous happer grâce à la force de l’intrigue principale et à ses personnages. J’ai beaucoup apprécié Myst et Molly mais le personnage de Bas est trop caricaturé à mon goût. J’ai également adoré les personnages secondaires de cette histoire des Sentinelles. On retrouve Lana, la Mave de Valhalla, accompagnée de son Tagos. J’adore ce couple bizarrement assorti et le fait qu’ils ne peuvent pas succomber l’un à l’autre à cause de leurs devoirs respectifs.

L’histoire en elle-même est fluide et bien amenée. Les différents rebondissements apportent du rythme au récit et on ne s’ennuie jamais. La façon dont Alexandra Ivy a amené l’histoire de Lana et Wolf nous laisse penser qu’ils seront peut-être les protagonistes du prochain tome et une chose est certaine : j’ai hâte ! J’ai toujours apprécié la Mave, son pouvoir impressionnant et ses relations aux autres. La suite s’annonce encore plus captivante que cette série ne l’est déjà ! Bravo Alexandra Ivy.

Extrait :  

« Durant des années, il avait supposé que Myst avait abandonné son nouveau-né parce qu’elle n’avait aucune envie de s’en occuper.
Désormais il savait non seulement que Myst était restée en contact permanent avec sa fille, mais également qu’elle possédait visiblement plus que sa part d’instinct maternel.
Ce qui signifiait qu’il devait exister une raison désespérée pour qu’elle laisse son bébé entre les mains d’un homme qu’elle connaissait à peine.
Et il ne la laisserait pas partir tant qu’il n’aurait pas découvert cette raison. »

Share.

About Author

Leave A Reply