Max + Becca, nouveau roman bouleversant de Shannon Lee Alexander

0

Après Charlie + Charlotte, Shannon Lee Alexander est de retour chez Pocket Jeunesse. Max + Becca, sorti le 15 juin dernier, nous raconte l’histoire de la petite sœur de Charlie qui s’enfonce dans la dépression après la perte de sa meilleure amie.

Max + Becca peut se lire indépendamment du premier livre de Shannon Lee Alexander. Toutefois, si vous n’avez pas découvert Charlie + Charlotte (chronique ici), je vous conseille vivement de commencer par le début.

Dans Charlie + Charlotte, nous apprenons que Charlotte, la meilleure amie de Becca et la petite-amie de Charlie, est gravement malade. A la fin, elle meurt, laissant le frère et la sœur totalement anéantis. Si Charlie arrive à surmonter sa douleur tout en gardant en mémoire les bons moments, pour Becca c’est beaucoup plus dur. Maintenant que son grand-frère est parti à l’université, elle se sent seule au monde. Jusqu’au jour où elle trébuche sur Max et atterrit directement sur ses jambes !

Max est un garçon drôle et sympathique qui va se rapprocher de Becca et la pousser à sortir de sa zone de confort. Il va l’inciter à faire partie de l’équipe technique du théâtre du lycée mais, à sa grande surprise, Becca décroche le rôle principal. Arrivera-t-elle à vaincre le trac de la scène ? Mais surtout : arrivera-t-elle à surmonter la peur viscérale de perdre encore un être cher ? Max va tout faire pour la pousser à vivre, à sortir de son cocon.

Max + Becca est un livre tout aussi touchant que Charlie + Charlotte. Je ne pensais que Shannon Lee Alexander arriverait à mettre autant d’émotions dans ce nouveau volet que dans le premier mais elle a réussi le pari et a su chambouler la lectrice que je suis.

Avec son héroïne bouleversante, son héros attachant et son intrigue finement menée, Max + Becca est un très bon roman young-adult qui se lit d’une traite. L’auteure a fait un gros travail sur ses personnages, les rendant réels et réussissant à nous faire adorer les seconds rôles. Une écriture fluide, de l’émotion, de l’humour, une histoire addictive et un final magnifique : que demander de plus ?

Extrait :

« Je me dis que Charlotte serait fière de moi. Je prends les devants. Je passe la porte du destin…
Je ne fais pas attention et je trébuche sur le sac du blond acnéique.
J’étouffe un cri, mouline des bras comme une lanceuse de softball qui envoie deux balles à la fois. La cheville coincée dans une bretelle, je bascule en avant. Et tombe, le visage contre les cuisses de Max.
Bonjour vous. »

Share.

About Author

Leave A Reply