Did I Mention I Miss You ? Le final tant attendu…

0

Did I Mention I Miss You est le dernier tome de la trilogie à succès d’Estelle Maskame. Avec ce roman, sorti le 3 novembre dernier aux éditions Pocket Jeunesse, les lecteurs vont enfin avoir le droit à des explications et surtout à des retrouvailles…

Dans le tome précédent (critique ici), Eden et son demi-frère par alliance Tyler, ont annoncé à leurs familles qu’ils étaient amoureux l’un de l’autre. Mais, à la toute fin, Tyler part sans donner réellement d’explications, laissant Eden affronter seule le courroux de son père et les messes basses de leurs amis.

did-i-mention-i-miss-youDans Did I Mention I Miss You, nous retrouvons Eden qui ne supporte plus cette situation : son père est infect avec elle et son demi-frère, Jamie, n’est pas mieux. Quant à sa belle-mère, Ella, il est certain qu’elle cache quelque chose. Eden va rapidement savoir de quoi il retourne : Tyler est là et veut lui parler. Le pire ? Il pense qu’après avoir passé un an sans lui donner de nouvelles, elle va se jeter dans ses bras. Tyler ne croyait pas que la situation avait empiré depuis son départ et il va devoir tout faire pour arranger les choses avec sa famille, retrouver la confiance d’Eden et même, peut-être, son amour.

Si j’avais été déçue par le premier tome de cette série que je trouvais un peu trop enfantin à mon goût, le second tome avait réussi à me séduire un peu plus. Ce dernier volet me laisse un peu mitigée car l’histoire n’est pas poussée très loin. Depuis le début, je n’apprécie pas trop le personnage d’Estelle Maskame, toutefois, je dois avouer que j’ai été agréablement surprise par Tyler dans ce roman. Il a vraiment changé et il est très intéressant de le redécouvrir. J’aime beaucoup ce nouveau personnage qui est plus juste, moins égocentrique et qui a fait un réel travail sur lui-même pour devenir quelqu’un de meilleur.

J’ai également apprécié la relation tendue avec le père d’Eden qui est un personnage important et qu’on adore détester. L’histoire aurait pu être plus intéressante si elle n’avait pas été bâclée. Je trouve que le dénouement arrive trop vite, que tout est un peu trop facile. Bien sûr, cela nous donne, du coup, un roman sans prise de tête avec un vrai happy-end mais il me manque l’émotion et le stress du tome deux. Dommage…

En conclusion, la série Did I Mention I love You est une saga qui se lit vite et bien. Le style de l’auteure ainsi que son histoire conviennent parfaitement pour des adolescents. Les thèmes abordés sont simples mais réels. Ses héros sont parfois attachants, parfois agaçants. Sa conclusion est facile à prévoir, mais fait du bien au moral !

« Dans ses yeux, la perplexité laisse soudain place à la peine et la culpabilité. On dirait qu’il n’a jamais pensé que je puisse lui en vouloir. L’envie de sourire lui est passée. Je ne sais pas à quel accueil il s’attendait. Est-ce qu’il croyait que j’allais me jeter dans ses bras, débordante de joie ? Que j’allais l’embrasser comme jamais auparavant et que nous serions heureux pour l’éternité ? En tout cas, il ne s’attendait pas à trouver face à lui une fille pleine de rage, de dédain, et qui n’est plus amoureuse de lui. »

 

Share.

About Author

Leave A Reply