Vous n’en avez peut-être pas vraiment entendu parler en France, mais « Fireworks », est un film d’animé japonais particulièrement attendu.

Tellement attendu qu’on le compare déjà à « Your Name ». Sorti le 18 août au Japon, il arrivera sur nos écrans le 3 janvier 2018 en France. Une critique arrivera, promis, en essayant de ne pas trop faire de glorifications ou de comparaisons avec « Your Name », même si ce sera difficile.

Mais de quoi traite l’histoire, me diriez-vous ? Là aussi, à moins d’avoir déjà vu le film illégalement ( ce que nous ne cautionnons pas ), le récit demeure bien mystérieux. Adapté d’un drama de 1993, c’est Nobuyuki Takeuchi qui réalise l’œuvre, scénarisée par Hitoshi Ône. En gros, une jeune fille du nom de Nazuna défie ses deux amis Yusuke et Norimichi à une course à la nage. Celui qui remportera cette épreuve de natation pourra assister à ses côtés aux feux d’artifice de la soirée ( d’où le titre du film ). C’est Yusuke qui l’emporte, mais c’est Norimichi qui, selon le site Allocine.fr, « découvre le secret de la jeune fille dont les parents ont divorcé ». C’est forcément ce dernier qui sera au cœur de l’histoire et qui tentera de conquérir la belle Nazuna. On a hâte d’en savoir plus. D’autant plus que dans « Your Name », il était déjà question d’une soirée très importante en plein été avec des feux d’artifices. Cela correspond au Japon aux nombreux festivals d’été où les jeunes filles revêtent leurs plus beaux yukatas et les garçons, leurs jinbei, soit des kimonos très colorés et adaptés à la chaleur. C’est un lieu commun de très nombreux mangas, évidemment.

 

fireworks

 

Une dernière info mystérieuse. Le titre original du film, c’est : «打ち上げ花火、下から見るか? 横から見るか? Uchiage Hanabi, Shita Kara Miru ka ? Yoko Kara Miru ka ? », ce qui est fort long, et on comprend l’abréviation en « Fireworks ». Ces deux questions japonaises m’ont été difficiles à traduire, mais selon Wikipédia, ce serait une question du style : « Les feux d’artifice, sont-ils ronds ou plat, si on les regarde par en dessous ? Si on regarde depuis le côté ? ». C’est grosso modo ce que cela veut dire, et nous sommes désolés si nous n’avons pas de meilleure traduction. Mais vous avez compris l’idée : cette œuvre renferme une signification plus métaphysique, à l’instar, là encore, de « Your Name ». Nous nous inscrivons donc dans une mouvance romantique qui défie l’espace et le temps. On assiste ces derniers temps à une soif d’amour dans un Japon où le taux de célibat est l’un des plus élevé du monde…

En attendant, voici une riche bande-annonce de plus de 7 minutes, qui en dévoile un peu plus sur l’histoire. Rendez-vous donc en janvier, pour une critique complète !