Alors que le Champs Elysées Film Festival touche à sa fin, SmallThings vous propose une estimation sur quels seront les films récompensés cet année. Aujourd’hui, la compétition française !

Bref rappel des règles en ce qui concerne les récompenses accordées aux films présentés au Champs Elysées Film Festival : un nombre de prix conséquent existe, mais certains sont accordés par des sociétés. On ne parle ici que des deux prix un peu prévisibles : le Prix du Public et le Prix du Jury ! 

En noir, les films non-vus. En rouge, le favori pour le Prix du Jury, selon les préférences personnelles de l’auteur de ces lignes. En vert, le favori pour le même prix, tenant compte des éditions précédentes.  En bleu, le favori pour le Prix du Public selon l’auteur de ces lignes. 

  • Embrasse Moi, comédie romantique d’Océanerosemarie
  • Wallay , documentaire de Berni Goldblat. 
  • Bonheur Académie, comédie dramatique d’Alain Della Negra
  • Les Étoiles Restantes, comédie dramatique de Loïc Paillard
  • Jeune Femme, comédie dramatique de Leonor Serraille 
  • Merrick, drame  post-apocalyptique de Benjamin Diouris

Un mot, d’abord, de mon choix personnel. Jeune Femme  est un film totalement incroyable, coup de coeur absolu pour ma part, qui compte l’histoire des difficultés d’existence de l’être féminin dans une société patriarcale qui fait que personne, jusqu’à ses pairs, ne croit en cet être. Alors que le film est plutôt à tendance dramatique, le personnage principal (interprété remarquablement par Laetitia Dosch) est si drôle et spirituel que le tout passe avec une légèreté et une simplicité admirables. Le film a déjà eu la caméra d’or à Cannes, sans doute sera-t-il écarté par le jury, et le public n’aura peut être pas été sensible à ce film qui attaque Paris et ses habitants au vitriol.

C’est Les Étoiles Restantes qui, je pense, repartira avec le Prix du Public. Le film est très réussi, cherche lui aussi son genre entre comédie et drame et fonctionne dans les deux domaines. On rit et on est ému dans la même heure et demie, et l’accueil du public dans la salle était formidable avec une ovation interminable (y compris par moi même), et la boîte de votes semblait bien remplie à la sortie. Pourquoi il n’est toutefois pas mon favori ? Dans le même genre que Jeune Femme, j’ai trouvé que le film était ici et là composé de quelques longueurs, et divisait plus facilement son film entre comédie et drame (une scène puis l’autre), alors que le film de Léonor Serraille avait cette force de tout proposer simultanément.

Pour l’imagination du Prix du Jury… Les habitudes ont la vie dure au Champs Elysées Film Festival, alors que les trois derniers films récompensés étaient des films plutôt sociaux. On partirait donc cette année sur l’excellente fiction Wallay, qui raconte l’histoire d’un jeune homme parisien qui, par punition, est obligé de retourner au « bled » (ici, le Burkina Faso) pour y apprendre la vraie vie. Très humain et très drôle, le film a toutes les chances de séduire le Jury. À ses côtés, Merrick sera trop clivant pour séduire, sorte de Mad Max/Logan français manquant un peu de personnalité pour séduire malgré l’audace du projet (un drame post-apo en France…). Embrasse-moi n’a pas l’air taillé pour les récompenses, sans doute trop léger dans ses premières images. Bonheur Académie, si il est réussi, a ses chances.

On saura la conclusion de tout cela le 22 juin. Il vous sera proposé le matin même les prévisions pour la compétition américaine, puisqu’on en verra le dernier film que cet après midi. N’hésitez pas entre temps à vous rendre sur la page Facebook de notre site, pour un compte rendu quotidien du Festival !

AMD