Catégorie : PIFFF

Palmarès du PIFFF 2016

Avec sa 6e édition, le Paris International Fantastic Film Festival a dévoilé son palmarès. Du 6 au 11 décembre 2016 au cinéma Max Linder Panorama a eu lieu le PIFFF, festival consacré aux films de genre. 9000 personnes se sont donnés rendez-vous.   Oeil d’Or long-métrage GRAVE de Julia Ducournau Première année d’école vétérinaire pour Justine, une étudiante végétarienne qui va subir un bizutage violent et développer un appétit aussi soudain que vorace pour la viande fraîche… et humaine. Distribué par Wild Bunch Distribution – en salles le 27 mars 2017 Oeil d’Or court-métrage français POSPY de Julien Homsy...

Read More

PIFFF : un programme alléchant

Le Paris International Fantastic Film Festival propose sa 6è édition entre le 6 et le 11 décembre. Au programme, de la chair fraîche et de belles retrouvailles. Niveau classiques, découvrez ou re-découvrez Zombie de George Romero en version restaurée et projetée dans son montage européen made in Dario Argento le 10 décembre, Prince des ténèbres de John Carpenter ; Hardware Richard Stanley (projeté en sa présence) ; Opéra de Dario Argento (projeté en sa présence) inédit en salles et proposé ici en version intégrale restaurée ; Fire Walk with Me de David Lynch, présenté en copie restaurée et suivi...

Read More

PIFFF 2014 : critique de Housebound

Etre assigné à résidence, c’est l’horreur. Qui plus est avec ses parents. Pour le premier long-métrage de Gerard Johnstone, »Housebound » une cambrioleuse vindicative va se retrouver face-à-face avec les monstres de son propre domicile. Une cambrioleuse à la petite semaine, Kylie, se fait arrêter et assigner à domicile chez ses parents pour purger une peine de plusieurs mois. Clairement peu diserte envers un domicile qu’elle a quitté avec perte et fracas, elle goûte peu ces retrouvailles. Et elle doit surtout composer avec les lubies de sa mère, persuadée que sa maison est hantée depuis des mois, et que les esprits...

Read More

PIFFF 2014 : The Mole Song, de Takashi Miike

Film d’ouverture du dernier Paris International Fantastic Film Festival, le dernier Takashi Miike, « The Mole Song » est un assemblage foutraque d’humour régressif, de pastiche de films d’infiltrations et de trouvailles visuelles clairsemées. Un des meilleurs divertissements de mon année cinéma. Reiji est, des dires de son chef, un piètre flic. Ce qui le rend tout à fait apte pour une infiltration, puisque le congédier sera totalement logique, vu de l’extérieur. Très vite, Reiji va devoir subir un apprentissage déroutant, et se voir changé en mélange de yakuza et de mac par des « instructeurs » profondément crétins. Autre détail pour notre...

Read More

PIFFF 2013 : Real, Virtual Insanity

Kiyoshi Kurosawa signe, avec “Real”, une plongée intimiste et déroutante dans le psyché d’une mangaka et de son compagnon. L’exploration des univers virtuels ou la connexion à l’inconscient d’autrui est un secteur bien balisé, de « ExistenZ » à « Inception » pour l’exécution la plus grandiloquente. Le parti pris de Kurosawa, et ce qui fait que ce film prend le spectateur aux tripes, est qu’il s’agit d’une étude d’un jeune couple, dont l’une, Atsumi, est totalement dévorée par son travail de dessin et scénario à domicile. En adaptant le roman « The Day Of The Perfect Pleiosaur » de Rokurô Inui, Kurosawa fait beaucoup...

Read More