Catégorie : Critiques de films

The Greatest Showman : le film musical tant attendu

Attention, mesdames et messieurs, le spectacle va commencer ! The Greatest Showman nous livre une performance passionnée et symbolise le film de divertissement comme on en voit peu. Oui, c’est magique, oui, c’est réconfortant, et absolument oui, on ressort de la séance avec un grand sourire aux lèvres. The Greatest Showman en salles le 24 janvier… cela faisait fort longtemps qu’un film musical de cette ampleur qui rappelle les grands noms de Moulin Rouge! ou Cabaret n’avait causé autant d’impatience chez les amateurs du genre. Un premier long-métrage à plus de 86 millions de dollars, c’est le défi qu’a...

Read More

Ami-Ami : aimer, simplement (ou presque)

Victor Saint Macary réalise son premier film avec Ami-ami, une ode aux sentiments compliqués que sont l’amour et l’amitié. Les comédies françaises abandonnent enfin les trentenaires pour s’intéresser à ceux qui sont entrés de plein pied dans la vie d’adulte. On avait déjà apprécié la comédie avec Pierre Niney, Five, et il semblerait que les premiers films soient l’occasion à une génération de réals de parler d’un entre-deux. Ni jeunes, ni vieux, ces gens de 25 ans sont pris enter deux feux. Ils veulent grandir et s’assumer mais ont toujours un pied dans l’enfance. Ami-ami part d’un postulat simple...

Read More

Fireworks : Attention, pétard mouillé

On attendait beaucoup de cet animé qui nous avait tant promis. L’affiche avait l’air intéressante, et tout nous donnait envie de le découvrir. Mais suite au visionnage, on ne peut que dire qu’on a été salement déçus, pour ne pas dire trahis. L’animé ne propose rien, sauf quelques belles images grâce au studio Shaft. Mais pour ce qui est du scénario, on repassera. Attention, la critique est pleine de spoilers. Lisez à vos risques et périls ! L’animé commençait déjà mal. Norimichi, le héros de l’histoire, suit sa bande de potes qui enchaîne les blagues potaches à longueur de journée....

Read More

Bright : buddy-movie de l’année

Netflix se permet son premier blockbuster après Okja, avec Bright qui emmène Will Smith sous la direction de David Ayer (Suicide Squad). On a beaucoup lu sur Bright avant sa sortie sur Netflix. Pire film de l’année, gros gachis, Ayer et Smith refont le coup de Suicide Squad… Bref une campagne de négativité avait envahi l’espace critique. Quelques jours plus tard, quand le public a pu découvrir le film, la positive attitude a fait son apparition. Bright n’est pas mauvais. Il est vrai que les premières images faisaient peur avec une sorte de Suicide Squad fantasy avec deux de...

Read More

The Bachelors : la force des émotions

La plateforme e-cinéma a ouvert ses portes et déjà elle propose un film indépendant assez touchant avec un casting très plaisant, The Bachelors. Un père est au chevet de son fils et lui dit « il faut partir d’ici ». C’est à partir de cette première scène que le long travail de deuil va être exposé pour ces deux hommes à qui la mort a pris la seule femme du foyer. Bill (J.K. Simmons) et son fils Wes de 17 ans déménage d’une petite ville à la grande ville pour un nouveau départ. Chacun va vivre une romance qui va l’éloigner...

Read More

Les Cinéphiles : Résistant.es.s

Alors que le paysage cinématographique français est source permanente d’un débat tripartite entre le public, les cinéphiles et les institutions, Maxime Solito nous propose l’étude d’un portrait, forcément centré mais très complet, d’un cinéma perçu par les cinéphiles, ou en tous cas une certaine frange d’entre eux.elles. L’exercice du documentaire est très intéressant pour quiconque veut faire passer une idée : l’illusion de réalité est très utile pour faire accepter cet idéal par le spectateur, qui a souvent le mauvais réflexe de percevoir ce qu’il voit comme un discours tout à fait objectif. Évidemment, puisque tout film est politique,...

Read More