Auteur : Cécile

Photos volées de Dominique Fabre : la renaissance par les photos

La rentrée est un peu loin maintenant. Pour autant, il ne faut pas oublier que certains bons romans restent encore à découvrir, tel que Photos volée de Dominique Fabre paru aux éditions de l’Olivier le 21 août dernier. Le quotidien d’un chômeur malgré lui qui trie ses tirages et se remet à la photo, entre dérive et nouvel élan. Jean perd son travail à 58 ans. Trop vieux pour retrouver un vrai travail, trop jeune encore pour bénéficier de sa retraite, il doit meubler tout ce temps libre qui s’étale maintenant devant lui. Après un passage aux prud’hommes, puis...

Read More

L’Odeur du Minotaure, premier roman de Marion Richez

L’Odeur du Minotaure est le premier roman de Marion Richez, publié chez Sabine Wespieser pour la rentrée littéraire. Diplômée de l’ENS Ulm et agrégée de philosophie, Marion Richez prépare actuellement une thèse sur la conscience du corps à Paris IV. En parallèle, elle explore donc également la veine romanesque. Une jeune fille de famille provinciale très modeste fait de brillantes études, intègre un ministère parisien et devient l’archétype d’une femme fatale, au passé refoulé, mangeuse d’hommes et consciente de son pouvoir. Mais un jour tout revient de plein fouet, avec un appel de sa mère qui l’appelle au chevet...

Read More

Dans la chambre obscure de l’indien R. K. Narayan

Dans la chambre obscure, en version originale The Dark Room, est l’un des romans de l’indien R. K. Narayan, que Zulma réédite pour sa rentrée littéraire. Ecrivain indien de langue anglaise, Rasipuram Krishnaswami Narayan est issu de la caste brahmane de Madras. Il publie ses premiers livres avec l’aide de son ami et mentor Graham Greene avant de se faire un nom. Il est maintenant considéré comme une figure majeure des débuts de la littérature indienne de langue anglaise. Dans la chambre obscure publié pour la première fois en 1938, relate la vie que mène Savitri dans son foyer,...

Read More

JM Blas de Roblès, L’Île du point Nemo : une aventure étourdissante

L’Île du point Nemo, nouveau roman de Jean-Maris Blas de Roblès, sort aujourd’hui aux éditions Zulma pour la rentrée littéraire. Né en 1954 à Sidi-Bel-Abbès en Algérie, Jean-Marie Blas de Roblès est l’auteur de l’impressionnant Là où les tigres sont chez eux (Zulma, 2008) lauréat du prix Médicis et du prix Giono. Non moins monumental, L’Île du Point Nemo est une variation étourdissante du roman d’aventures, mixant les genres et les références avec bonheur malgré quelques défauts récurrents. A peine L’Île du point Nemo ouvert, on ne peut que s’ébaubir devant la culture encyclopédique de Jean-Marie Blas de Roblès...

Read More

Rosa Candida – Audur Ava Ólafsdóttir

Rosa Candida a été la grande révélation 2010 en littérature étrangère, en récoltant le prix Page des libraires. Critiques et journalistes n’ont pas tari d’éloges devant cette nouvelle figure de la littérature islandaise. A nous de rendre notre verdict ! Le point de départ de l’intrigue est le voyage puis l’installation du narrateur islandais, Arnljótur, à l’étranger dans un monastère où il s’occupe d’un jardin de roses laissé à l’abandon depuis longtemps. Les aléas du voyage et de son quotidien de jardinier sont la trame de fond sur laquelle se greffent ses pensées à propos de sa mère morte dans...

Read More

De l’ombre à la lumière : de la drogue au chamanisme

François Demange, maintenant connu sous le nom de Metsa pour les Indiens shipibo d’Amazonie, ou Medicine Bear pour les Indiens lakota, raconte dans De l’ombre à la lumière (Mama éditions) le périple personnel qui l’a mené des beaux quartiers de Paris à la jungle amazonienne et aux montagnes du Pérou, et surtout d’une descente dans la drogue à la pratique de guérisseur. L’idée est intéressante, l’univers du chamanisme, des Indiens d’Amazonie et d’Amérique fascinant sur le papier. Cela pourrait être le support d’une épopée prenante, de multiples rebondissements. Des rebondissements, il y en a ; la découverte d’un autre univers est là,...

Read More

Yamabuki, mémoires d’une japonaise par Aki Shimazaki

Née au Japon, puis immigrée canadienne, Aki Shimazaki écrit en français, mais pour conter des histoires qui se passent au Japon. Yamabuki, paru en avril chez Actes Sud, ressuscite le Japon d’après-guerre et les relations maritales de l’époque. Ces souvenirs resurgissent de la mémoire d’Aïko, une femme au crépuscule de sa vie. J’étais étonnée du peu de pages que contenait Yamabuki lorsque je l’ai eu entre les mains. Cela s’explique très vite par la brièveté de l’écriture, toute en non-dits et en retenue ; mais loin d’être sèche, elle n’en expose que plus clairement la sensibilité et la finesse de...

Read More

De toutes les nuits, les amants – Mieko Kawakami

De toutes les nuits, les amants de la japonaise Mieko Kawakami, est sorti dans sa traduction française chez Actes Sud le 5 mars. A trente-six ans, Mieko Kawakami a déjà plusieurs cordes à son arc : musicienne, actrice et romancière, cette diplômée de philosophie a reçu le prix Akutagawa en 2007 pour son premier roman, Seins et Œufs. De toutes les nuits, les amants, le second, s’attache à décrire le cheminement personnel d’une femme renfermée en elle-même. On a dit que De toutes les nuits, les amants était un roman sur la lumière, sur la condition féminine dans la société...

Read More

Le Livre de Leela – Alice Albinia

Actes Sud a publié début février Le Livre de Leela, premier roman de l’indienne Alice Albinia. Diplômée de la School of Oriental and African Studies de Cambridge, Alice Albinia a travaillé plusieurs années comme journaliste à Delhi. Son premier roman, Le Livre de Leela, convoque une multitude de facettes mythologiques, historiques, culturelles et linguistiques de l’Inde pour les orchestrer en une épopée magistrale. Le Livre de Leela commence comme une énigme classique : une femme indienne, Leela, revient finalement à Delhi, la ville de ses origines, après un exil de vingt ans aux Etats-Unis. En apparence, simplement pour assister au...

Read More

No Sex de Tim Parks : méditation et abstinence

Auteur anglais vivant en Italie, Tim Parks publie No Sex dans la continuité de son témoignage d’une retraite dans un centre bouddhiste sorti en 2012, Le Calme retrouvé. Ce versant romanesque de l’expérience de la méditation et de la sortie de ses tourments mérite le détour. Voilà un roman au titre provocateur qui finalement ne parle pas tant de sexe ! Mais reconnaissons qu’il a pour mérite d’éclairer une dimension importante de l’histoire que le titre anglais, Server (la serveuse) ne soulignait pas, et d’échapper intelligemment à la connotation péjorative que comporte le mot français, en particulier pour une...

Read More