Auteur : Adrien Myers Delarue

Adrien Myers Delarue

Résidant à Paris, A.M.D est fan de Rob Zombie, de David Lynch et des bons films d'horreurs bien taillés. Sériephile modéré, il est fan de cultes comme X-Files, Lost, ou DrHouse, ou d'actualités comme Daredevil ou Bates Motel.

Mais encore:

Les articles de l'auteur

31 : vous cautionnez ce que vous regardez ?

Après avoir révolutionné le cinéma de genre en proposant des coups gagnants systématiques (La Maison des 1000 Morts, Halloween I et II, The Devil’s Rejects et Lords of Salem), Rob Zombie est de retour pour poser la nouvelle pierre de son œuvre avec 31, survival complètement taré. La nuit d’Halloween, un groupe de gens du voyage est enlevé par des maniaques. Ils se retrouvent enfermés dans une infrastructure, et forcés de jouer à 31, un jeu de survie macabre où ils vont être assaillis par des tueurs sans merci et hauts en couleur. On avait cru Rob Zombie assagi...

Read More

Sausage Party : food porn

Après avoir proposé une avant-première de Grimsby l’an dernier, le Showeb de rentrée à transformé l’essai cette année en proposant une avant-première de Sausage Party. Avec ce nouveau délire comico-trash de Seth Rogen et comparses, était il possible d’aller plus loin que Nos Pires Voisins ? Oui, et même bien au delà. L’animation ne possède pas de limites techniques. On trouvera peut-être une telle conception un peu réductrice au vu les avancées techniques des effets spéciaux numériques permettant aujourd’hui de faire apparaître n’importe quoi face à des acteurs de chair, mais le domaine de l’animation n’a pas de limite dans le...

Read More

Channel Zero, saison 1 : dans la froideur de Candle Cove

Les séries d’anthologie horrifique ont le vent en poupe depuis American Horror Story, et il en fallait peu pour que les studios s’emparent des creepypastas pour en faire des histoires suivies et cohérentes. C’est tout le concept de Channel Zero, qui dans sa première saison étudie le mythe de Candle Cove. Le souci avec les creepypastas comme celle d’où vient Channel Zero est le même avec les sketches que l’on voudrait adapter en film. Leur intérêt réside aussi dans leur aspect court et ponctuel : sorte de nouvelles horrifiques s’emparant de la pop culture pour la désacraliser et la...

Read More

Les Animaux Fantastiques : quand les sorciers se font équilibristes (100% spoiler)

Je l’ai attendu, elle est là. La nouvelle pierre de mon enfance. Harry Potter a aidé à construire beaucoup de choses en moi et, depuis la fin de la saga, j’attends son retour que je pensais impossible. Pourtant, cette année, c’est la sortie du premier volet d’une nouvelle épopée dans l’univers de J.K Rowling, scénarisée par elle : Les Animaux Fantastiques. Si je m’attendais… Parfois on a du mal à placer les mots sur des pensées. C’est un peu le cas ici, j’essaie de faire le plus objectif possible mais je me rends bien compte que, dans ce genre...

Read More

Brice 3 : pourquoi je me suis pas cassé (100% Spoiler)

Jean Dujardin est devenu une star internationale depuis The Artist. Mais parfois les stars ont besoin de revenir à leur racines pour rigoler un peu. Et comme Hazanavicius n’est pas près de nous refaire un OSS 117, c’est tout naturellement que notre Jean national (il est à NOUS !) revient à ses premières amours, Brice de Nice. Et du coup forcément le film s’appelle Brice 3. ATTENTION : DES SPOILERS SONT PRESENTS DANS CET ARTICLE . ÉVITE DE TE CASSER TOUT SEUL. SI T’AS PAS VU LE FILM… BAH CASSE TOI.  BRICE 3 LES BRONZÉS 3 CAMPING 3 LES...

Read More

Tu ne Tueras Point : Andrew s’en va-t-en paix

Je suis loin d’être fan du cinéma de Mel Gibson. Je l’avoue, je n’ai pas vu Braveheart ni Apocalypto par pur manque d’intérêt pour les thématiques abordées et les univers. En revanche, j’ai vu La Passion du Christ, que j’ai trouvé épouvantable. Aller voir le nouveau Gibson, Tu ne Tueras Point,  pour moi, c’était donc sans aucune attente. Je me suis surpris à aimer le film. Pourtant, le traitement de la foi qu’il opère est assez proche de ce que je sais du cinéma de Gibson. Très saint, très religion intouchable, avec peu de recul. Mais la différence raseuse en...

Read More

Ouija, les Origines : quand les préjugés s’écroulent

Aaaaaaah, les préjugés. J’ai horreur de ça, je suis le premier à gueuler quand j’entends dire du mal d’un film qui n’est même pas sorti. J’aime pas qu’on juge avant de voir, c’est un frein à la création, quand on est réalisateur il faut avoir les reins solides comme Paul Feig pour ne pas ceder à la panique. Et comme je suis un être plein de contradictions, j’avais forcément des préjugés en allant voir Ouija : les Origines, préquelle de la pire daube horrifique de l’an dernier. Alors, forcément, en sortant du film, je me suis senti stupide. Ne...

Read More

50 Nuances d’Aigri : Johnny Depp intègre les Animaux Fantastiques 2

Il est temps pour Adrien de s’énerver contre les réactions face à la dernière news casting du moment : Johnny Depp rejoint le casting des Animaux Fantastiques 2. LOVER / HATER Johnny Depp au casting des Animaux Fantastiques … Je pensais l’avoir saisi avec Cursed Child mais force m’est d’admettre que J.K Rowling a l’air d’en vouloir beaucoup a sa création pour faire des erreurs si grossières. Plait-il ? Allez, tu le sais très bien. Ça va être mauvais. Le Hobbit version Harry Potter. Un carnage. Ils vont ruiner la franchise qu’on a tous aimé et ça commence maintenant....

Read More

Haters Back Off, saison 1 : l’impossible ambivalence d’un monde en roue libre

« Et pourquoi ne pas regarder cette petite série Netflix sans aucune popularité en France, Haters Back Off ? ». Impossible pour moi de deviner que les espérances que j’avais pour le show de Colleen Ballinger se transformeraient en un enthousiasme dévorant à la suite de son visionnage. ATTENTION : CET ARTICLE CONTIENT DES SPOILERS SUR TOUTE LA SAISON 1 DE HATERS BACK OFF. Alors que le monde entier avale avec un délice avoué la nouvelle grosse production HBO et continue à se pâmer amoureusement devant The Walking Dead et autres lurons vidéoludiques, l’auteur de ces lignes continue sa virée dans...

Read More

Grand Rex : pourquoi je n’y retournerai pas

« Encore un type qui va se plaindre de la bouffe, c’est bon on a compris passez à autre chose ! » Non, même pas, je vais essayer de passer vite là dessus. L’idée c’est de brosser un portrait simple que j’espère efficace sur les sentiments paradoxaux que je ressens après ce week-end de Marathon Harry Potter que j’ai trouvé formidable mais qui a pourtant abouti à ma décision de ne plus revenir, en y payant ou pas, au Grand Rex. Je ne suis pas un « habitué » du Grand Rex, mais ce n’est pas ma première fois. J’y avais passé un...

Read More
Free WordPress Themes, Free Android Games