Auteur : Adrien Myers Delarue

Friends : 1994 – 2014

Amenez-moi le pilote parle aujourd’hui des 20 ans de… Friends. Le plus connu des shows comiques américains a donc aujourd’hui passé la vingtaine, belle occasion pour nous à Small Things de vous parler du premier épisode de la série culte. Encore rediffusée aujourd’hui malgré le fait qu’elle ait tiré sa révérence il y a maintenant 10 ans, la série nous parle des élucubrations d’une bande d’américains moyens, soudée par l’amitié, et nous permet de suivre les majeurs éléments de leur vie: exploits amoureux, moment privilégiés entre amis et sempiternelles discussions de café. Qu’est est-il de l’état du premier épisode...

Read More

Sin City: A Dame to Kill For, de Frank Miller et Robert Rodriguez : True Grindhouse

Trois histoires composent la suite tant attendue de l’adaptation des graphic novels « Sin City » de Frank Miller. Est-elle décriée à raison? Et mérite-t-elle son four outre-Atlantique?   Dans les bas-fonds de Sin City, les choses sont restées les mêmes, mais ont aussi connu d’importants bouleversements. Alors que Marv et Dwight se lancent dans une nouvelle quête meurtrière, un nouveau protagoniste, Johnny, s’attaque au sénateur Roark, lui même centre de l’attention de la belle Nancy, encore traumatisée par la mort d’Hartigan… Une ombre plane sur Sin City, un vent de mort, un parfum de femme, celui d’Ava Lord…   On...

Read More

Délivre-nous du mal de Scott Derrickson: Holy Grace

Scott Derrickson pousse encore plus loin sa réflexion sur la foi et la rédemption avec cette production Jerry Bruckheimer. Policier aguerri et violent, le lieutenant Ralph Sarchie est persuadé d’avoir assisté à toutes les formes de Mal qui peuvent être produites par l’Homme. Cependant, sa brusque confrontation à des phénomènes inexpliqués, ainsi que sa rencontre avec le père Mendoza lui apprennent l’existence d’un autre type de Mal, le Mal Originel, engendré par le diable et ses esprits. Sarchie, pour résoudre un cas d’homicide, va donc devoir se plonger dans les abysses de l’Enfer… Au risque d’y perdre son âme… ...

Read More

Enemy : Canadian Nightmare

Adam Bell, professeur d’université, mène une vie morose et banale. Jusqu’au jour où il remarque, dans un film, que l’un des acteurs est son exact sosie. Ses recherches montrent que ce double,  Anthony, existe bel et bien. Commence alors un jeu de chat et souris entre les deux hommes… Tourné un an avant « Prisoners« , « Enemy », le presque nouveau film de Denis Villeneuve, pèche pourtant à l’égaler. Tandis que Prisoners, de par une belle thérapie de choc et un suspense très bien mené, parvenait à transporter son public sans le perdre en cours de route, Enemy rate inexplicablement sa cible. Explications. « Le nouveau...

Read More

Winter Sleep : scènes de la vie familiale. 

Voir une Palme d’Or au cinéma après les résultats du Festival, c’est toujours tendu. Personnellement, j’ai toujours cette peur intrasèque de ne pas aimer le film, de ne pas le comprendre ou pire de l’aimer par reflet des journaux spécialisés et du jury de Cannes. Je n’ai cependant plus ce problème ces dernières années, au vu des indéniables réussites qu’étaient « Le Ruban Blanc » et « Amour » de Michael Haneke, ou encore du « Tree of Life » de Terrence Malick (je ne peux me prononcer sur le Kechiche que je n’ai pas vu). Mon étonnement cette année s’est cependant manifesté : en...

Read More

Sils Maria, d’Olivier Assayas: l’éternel retour 

A la mort du metteur en scène de la pièce qui l’a lancée dans le monde du théâtre et du cinéma, Maria (Juliette Binoche) est amenée à jouer dans une nouvelle adaptation de cette pièce. Seulement, un problème se pose : alors qu’elle avait joué il y a 20 ans le rôle de la jeune fille qui pousse une dame plus agée au suicide, elle est maintenant tenue de jouer le rôle de la dame agée…  Cloud of Sils Maria (titre original du film, changé on ne sait trop pourquoi en Sils Maria ici en France), est un film...

Read More

22 Jump Street : Spring Break Motherf*ckers

Après les bonnes surprises qu’étaient 21 Jump Street et The Lego Movie, on attendait Miller et Lord au tournant avec cette première séquelle. En août 2014, les nouveaux cadors du cinéma comique americain vont peut être enfin voir le jour. Première séquelle pour les réalisateurs mais aussi pour un de leurs acteurs : Jonah Hill.   Jonah Hill, en effet, est connu pour n’avoir jamais accepté de tourner une suite, par crainte plus ou moins légitime de gâcher la réputation du film original. Son choix de continuer l’aventure Jump Street, au delà de la surprise ressentie, inaugurait plutôt du bon si l’on...

Read More

Lucy : 5% grand maximum

« Lucy », le nouveau Luc Besson (« Le Cinquième Élément », « A.N.G.E.L.A », « Malavita »…), , doit beaucoup, par son postulat, à « Limitless » (Neil Burger) sorti en 2011. Qu’adviendrait-il si une personne utilisait son cerveau au maximum de ses capacités? Ici, c’est Scarlett Johansson qui s’y colle: son personnage, après avoir été plus ou moins accidentellement exposée a une drogue futuriste, se retrouve dotée de ce pouvoir terrifiant.  Si le concept est amusant, le constat est là: le film n’a scientifiquement aucun fondement, se contentant d’expliquer vainement le fait qu’une telle ouverture d’esprit (à prendre ici au sens propre) apporte à l’humain super-pouvoirs. Empli de...

Read More

Les vacances du Petit Nicolas : détournement de mineurs

Nouvelle rubrique avec les navets ou nanars, bref les films ratés d’Hollywood et d’ailleurs. Tiré de l’oeuvre drôle et touchante de Sempé et Goscinny, « les Vacances du petit Nicolas » fait suite au « Petit Nicolas »de 2009. Bien qu’il ne soit pas exempt de défauts, ce premier film avait le mérite de coller plus ou moins à l’oeuvre originale, de par un humour efficace et des références assez constantes aux moments forts des livres, évitant l’écueil nanardesque d’autres adaptations du même genre, comme le Marsupilami ou Boule et Bill. Réalisée une nouvelle fois par Laurent Tirard, cette suite porte le nom...

Read More

Chronique d’un parigot à Avignon : DAY THREE 

Mardi.  Passé le réveil moins douloureux mais toujours difficile, tu entames ta troisième journée à la ville du théâtre, le monde du spectacle, bref le festival OFF d’Avignon. Sorti grandi de ton erreur quant au Duo Philo (voir article précédent), tu es décidé à faire plus attention aux critiques déjà prononcées à propos des pièces que tu choisis. Te basant donc là dessus mais aussi bien sûr sur les thèmes abordés par les pièces, tu as choisi « Mangez-le si vous voulez » (compagnie Fouic Théâtre), dont le rapide résumé t’intrigue (« ALAIN DE MONEYS ETAIT LEUR AMI D’ENFANCE, ET EN CE BEAU...

Read More